2 jours à Tel Aviv

0

Que faire à Tel Aviv ? Cette ville est vraiment un endroit pour profiter de la vie : de bons restaurants et bars, une ambiance sympa, une vibration particulière, des fêtes toute la nuit… et,  bien sûr, à Tel Aviv il y a des plages !  Il y a environ 16 plages tout au long de la ville, à peine 5 minutes à pied de votre restaurant préféré.

fioriture

Où est Tel Aviv ?Tel Aviv (palais du printemps en hébreu) est, avec Jérusalem, la première destination pour les touristes se rendant en Israël. Elle est célèbre pour ses bars et ses soirées, ses plages et ses restaurants. Comme c’était la première étage de notre road trip en Israël, je me rends compte que c’est l’endroit parfait pour ne rien faire : juste à s’allonger sur la plage, siroter une citronnade et goûter de délicieux mezze orientaux (principalement libanais). Bon, c’est vrai, si vous êtes à la recherche de vieilles ruines, des réserves naturelles, des vieux bâtiments… vous n’allez peut-être pas aimer Tel Aviv. La ville moderne a été construite en 1909 ce qui explique que, outre le vieux Jaffa au sud, aucun endroit à Tel Aviv n’est plus ancien que 1909.

Voilà pourquoi Tel Aviv n’est pas une ville à « voir » : si vous la comparez à Jérusalem, millénaire, historiquement et religieusement symbolique, Tel Aviv n’a rien de tout ça. C’est plutôt une ville à « vivre ». La meilleure façon d’apprécier Tel Aviv est de la « vivre » et de se laisser emporter par son énergie et son bouillonnement culturel.

Découvrir Tel Aviv

Les habitants essaient d’oublier les conflits internes de leur pays, la ville est régulièrement atteinte par des tirs de roquette : le seul mot d’ordre est de profiter de la vie au maximum. Le surnom de Tel Aviv est « the bubble (la bulle) » et il illustre bien la parenthèse qu’offre la ville face aux réalités politiques et sociales.

Si vous allez à Tel Aviv, que faire ? Ce n’est que mon opinion mais, outre les bars et les restaurants, voici les deux principales raisons de visiter Tel- Aviv.
.

DETENTE A LA PLAGE

Plage de Tel Aviv

Tel Aviv est devenue, en une dizaine d’années, une destination prisée par les touristes venus chercher le soleil, des plages et des soirées interminables. Ses plages sont connues, elles sont propres, le sable y est chaud et l’eau claire. La ville s’est littéralement construite sur les plages : les restaurants, bars et autres magasins se trouvent à proximité.

Vu qu’on s’y trouvait fin juin, on s’attendait à trouver les plages noires de monde, mais on a eu l’agréable surprise de les trouver presque vides 😉

On était hébergé par un Couchsurfer habitant au nord de la ville, aux abords du HaYarkon Park. Pour commencer la journée, on s’est laissé guider le long de la côte sur la corniche aménagée. A la fin de la promenade, tout au bout de la corniche, on a atteint Jaffa qui constitue pour moi le seul vrai intérêt de la ville.
.

LE VIEUX JAFFA

Jaffa

Jaffa est une très vieille ville. Les archéologues avancent que les premières traces de population commencent vers -7500. Dans la Bible, Jaffa est la ville d’où partit le prophète Jonas pour son voyage qu’il termina dans le ventre d’une baleine.

Après avoir été sous l’influence des Egyptiens, des Romains, des Croisés, des Arabes, des Ottomans puis des Anglais, la ville est devenue une « banlieue » de Tel Aviv. Face à l’afflux des Juifs d’Europe de l’Est, à la fin du 19ème siècle, la vieille cité n’était plus en mesure d’accueillir tout le monde. Une partie des habitants ont donc décidé d’établir leurs maisons dehors de Jaffa.

On a du mal à imaginer que la ville est si vieille quand on parcourt ses ruelles. Tout est propre, en excellent état, les pierres bien polies. On a l’impression d’être dans un village reconstitué. Ca donne même une impression de « faux ». Il y a eu probablement des travaux de rénovation en vue de protéger ce patrimoine.

Où manger ? Sur le vieux port, on s’est arrêté au restaurant Old Man and The Sea qui nous avait été recommandé par l’Office du Tourisme. Quelque soit votre choix de plat principal, les serveurs vous apporteront environ 20 mezzes et salade. Les mezzés étaient excellents mais le poisson n’avait rien d’exceptionnel. Ils apportent également une carafe de citronnade faite maison (la première carafe est offerte, les suivantes payantes). Je dois avouer que c’est la meilleure citronnade que j’ai goutté en Israël. Un vrai régal. Les serveurs ne sont pas les plus aimables et le prix est un peu cher mais nous avons bien mangé.

Le marché aux puces, Tel Aviv

On a continué notre chemin et avons retrouvé la place où se trouvent la Tour Horloge et le marché aux puces (ci-dessus). Un peu plus loin, vous pouvez vous promener dans le calme des rues de Neve Tzedek (ci-dessous), un petit quartier tranquille construit en 1887. C’est là que se sont installées les familles juives qui ont fuit le Jaffa surpeuplé. 22 ans plus tard, en 1909, la ville qui s’était bien agrandi devint Tel Aviv. Neve Tzedek est donc le premier quartier de Tel Aviv.

Neve Tzedek, Tel Aviv

Si vous passez par Jaffa, ne manquez pas la pâtisserie Abouelafia and Sons, à quelques mètres de la Tour Horloge. C’est probablement le pâtissier le plus célèbre de Tel Aviv et les gens de tout le pays viennent y acheter des pâtisseries. Parfait en fin de journée pour un petit casse croûte après avoir bien marché 😉

fioriture

AUTOUR DE TEL-AVIV

Tout dépend de vos raisons de visiter Tel Aviv et de ce que vous souhaitez y faire mais je pense que 2 jours sont suffisants. La ville n’est tout de même pas si grande et, hormis certains endroits, elle n’a pas autant de potentiel touristique que Jérusalem. Si jamais vous avez prévu plus de jours à Tel Aviv et que vous êtes à court d’idées pour savoir comment remplir vos journées, voici quelques villes facilement accessible depuis Tel Aviv :

– Au sud, Ashdod et Ashkelon sont toutes les deux des destinations balnéaires. Ashdod est le premier port d’Israël et Ashkelon est célèbre pour ses places et ses ruines. Les deux sont accessibles en train au départ de la gare de Tel Aviv.

– Au nord, Netanya, Césarée et Haifa sont bien plus intéressantes. Césarée est connue pour abriter des ruines romaines dont un grand amphithéâtre (des concerts et spectacles y sont encore joués tous les ans). Un peu plus loin, vous atteindrez Haifa qui mérite une visite. C’est une grande ville célèbre pour ses Jardins Bahai (la foi Bahai est une religion monothéiste basée sur l’unité spirituelle de l’humanité). Etant située sur une colline, en montant un peu vous aurez une magnifique vue sur la baie de Haifa et la méditerranée. Netanya, quant à elle, est assez proche de Tel Aviv, avant Césarée et est une autre destination prisée pour ses plages. Ces trois villes sont également accessibles en train depuis la gare de Tel Aviv.

– Bien sûr, vous pouvez également visiter Jérusalem qui se trouve à environ 1 heure de train.

AUCUN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire