Carte postale d’Istanbul

6

Qu’est-ce qui se cache derrière les photos de voyage ? Certains instantanés ne sont pas là par hasard… Je vous emmène aujourd’hui à Istanbul, une de mes villes préférées au monde. Je n’ai pas réussi à y retourner depuis 4 ans et elle me manque. Je faisais un peu de rangement quand j’ai trouvé cette photo.

fioriture

Je me souviens très bien du jour où j’ai pris cette photo. C’était en 2009, j’étais en stage à Istanbul pendant un peu plus de 3 mois. 3 fois par semaines, je prenais des cours de turc le soir après le boulot. Je travaillais du côté de Fatih et mon école était à Taksim. Je pouvais parfaitement prendre le tramway ou le bus pour y aller car ça faisait quand même une trotte mais j’y allais toujours à pied. J’aime marcher en ville, voir les gens, voir la ville vivre. Et en plus, ça me change les idées.

La route était presque toujours la même : Fatih, Aksaray, Beyazit, Sultanahmet, Gülhane, Eminönü, le pont de Galata, la tour de Galata, Istiklal Caddesi et, enfin, la place Taksim.

Cette photo a été prise à Eminönü, sur les marches faisant face à la tour de Galata juste avant le pont. Je marchais sur le trottoir en passant devant les embarcadères des bateaux traversant le Bosphore. Il y a toujours plein de petits endroits où manger du poisson frais, boire un jus d’orange fraîchement pressé et se régaler avec des pogaça et des simits. Ca faisait partie de mes petits rituels, j’achetais généralement simits et pogaça avec un jus d’orange et continuais ma route.

Ce soir-là, l’odeur du poisson grillé me monta aux narines. Ca m’a drôlement ouvert l’appétit. Je me suis laissé emporter et je me suis pris un sandwich pour quelques lires turques. Rudimentaire : du bon pain, des oignons crus et du poisson grillé devant mes yeux. J’ai pris la première bouchée, un régal, j’avais trop faim en plus. Je me suis assis sur les marches et j’ai regardé le soleil se coucher entre les minarets de la mosquée.

Inconsciemment, j’ai pris mon appareil photo et, d’un geste presque automatique, j’ai pris la photo. Sur le moment, je ne cherchais pas à faire une photo artistique, juste prendre la photo, clic, le souvenir dans la boîte. D’une main je tenais mon sandwich, de l’autre l’appareil. La photo prise, j’ai remis d’une main mon appareil dans mon sac et repris une bouchée du sandwich. Une fois le festin terminé, j’ai repris la route vers Taksim.

Rien qu’en regardant cette image, tout m’est revenu en tête : les couleurs, la douce brise venant du Bosphore, la quiétude de cette fin de journée, la chaleur des derniers rayons de soleil sur la peau et le bercement de l’appel à la prière du muezzin. Je me souviens du pain craquant sous mes dents, du goût et l’odeur du poisson, les rires du vendeur et les allées-venues des passants.

.

6 COMMENTAIRES

    • Oui je connais de nom, j’ai fait beaucoup de recherche pour apprendre le turc à Istanbul.
      Et la meilleure école se trouvant à Taksim est Dilmer, d’après ce qu’on en dit.

    • Ah cool, je te la conseille, c’est une école sérieuse, les enseignants sont vraiment sympas (et ne parlent que turc – les cours se font en turc, ce qui est bien). J’avais des cours 3h deux fois par semaine si je me souviens bien… et visiter Istanbul en parlant turc, négocier au grand bazar, commander à manger, c’est tellement mieux en VO 😉

  1. Ah cool merci, par contre tu a fait ton inscription sur place? ou avant ton départ? car il n’y a pas vraiment de date line concernant les inscriptions.
    C’est clair que vivre sur place et prendre des cours ça doit être mille fois mieux que se taper Asimil tout seul 😉

    • Bonjour Linda,
      J’ai fais mon inscription directement sur place oui. Tu vas à l’accueil et tu remplis un petit formulaire et tu fais un test pour évaluer ton niveau. Ensuite tu viens à l’heure qu’ils te donnent pour le premier cours. Ils sont assez sympas là bas en plus. Si je me souviens bien, tu choisis la durée que tu souhaites (moi j’avais pris 3 mois) et en cours de route de nouveaux élèves arrivent donc il n’y a pas de dead line non.
      Haha, concernant l’assimil, je suis tout à fait d’accord. J’ai essayé mais j’arrive pas à m’y mettre sérieusement 😉

Laisser un commentaire