Escale à Aqaba

0

Seul accès maritime de Jordanie, Aqaba est réputée pour ses hôtels de luxe sur les bords de la Mer Rouge et ses fonds marins colorés et somptueux. A 4 heures de route d’Amman, la mer, les plages, les restaurants de poisson, la détente. Avant de repartir pour Amman, un peu de repos s’impose. Bienvenue à Aqaba !

fioriture

Where is Aqaba ?Il n’existe aucune liaison directe entre le Wadi Rum et Amman. Quand on utilise les transports en commun, la seule option pour rejoindre Amman est de repartir sur Aqaba pour y prendre un bus climatisé, partant toutes les heures. En quittant le Wadi Rum tôt dans la matinée, j’avais quelques heures à tuer avant de prendre mon bus pour Amman.

Aqaba n’est pas connue pour son patrimoine architectural ou pour son attrait touristique. Son intérêt principal, ce sont ses plages et les possibilités de faire du snorkeling ou de la plongée sous marine. Les touristes viennent pour ça et pour bronzer sur les plages. J’ai toujours voulu faire du snorkeling et plonger dans le mer rouge. Toutefois, pour une première fois, je n’avais pas envie de me précipiter, de plonger, regarder et ressortir. Non, ma première plongée, je veux la faire durer, prendre mon temps et profiter de chaque petit détail. Je veux remonter quand je veux, replonger si l’envie m’en prend… N’ayant que 3 heures à Aqaba avant de partir, je me suis dirigé vers la citadelle d’Aqaba, seul vieux monument témoignant du passé de la ville. La plongée, je le garde pour la prochaine fois car je sais que je reviendrai en Jordanie…

Un petit tour sur la corniche qui longe la plage publique. On y voit des palmiers et encore des palmiers. L’ambiance est totalement différente d’Amman et des autres villes jordaniennes. C’est d’ailleurs la seule ville en Jordanie où je vois autant de palmiers. On sent que la mer est proche. Aqaba sent bon les vacances et le farniente.

Il y a toutefois la chaleur, étouffante, qui vous prend à la gorge. Ici, l’humidité est forte, la condensation empêche de voir clairement l’horizon. Depuis Aqaba on peut voir Eilat en Israël, situé juste à côté. Par temps clair, qui sait, on peut peut-être même voir l’Egypte !

Rien de mieux que de profiter du soleil et l’ambiance de la ville à la terrasse d’une buvette avec vue sur la mer. Une petite limonade, bien fraîche, bercé par le bruits des flots sur les glass boats à quelques mètres.

Un glass boat, qu’est que c’est ? Aqaba est une destination privilégiée pour les amoureux de la plongée et du snorkeling. Toutefois, si vous souhaitez voir les fonds marins et les poissons dans vous mouiller, ces bateaux à fond de verre vous permettront de voir le monde de Némo sans stress.
.

CITADELLE D’AQABA

Construit au 14ème siècle par un sultan mamelouk, le Fort d’Aqaba a été une place forte des Ottomans qui s’y réfugièrent durant la révolte arabe de 1916. Aujourd’hui, le fort dévoile ses murailles et ses passages, ses petites portes et sa grande cour.  Il s’agit du seul vrai attrait touristique de la ville, mise à part la plongée. Le ticket d’entrée pour la citadelle s’achète quelques mètres plus loin, au guichet du Musée d’Aqaba. Profitez-en pour jeter un œil au musée qui retrace l’histoire de la ville.
.

UN PETIT CREUX ?

Je me redirige vers le centre et me laisse tenter par un petit restaurant. Je passe devant le Ali Baba Restaurant et je me souviens en avoir lu sur le Lonely Planet une bonne critique. Le service est rapide. Je prends de la labneh en entrée et du poisson en plat principal. Le poisson sauce Ali Baba, très épicée. Les frites maison sont excellentes, le poisson divin, les légumes sublimes. C’est en effet un peu épicé mais le plat est très bon. Je conseille vivement ce petit restaurant.

.

AU DEPART D’AQABA

Les principales excursions au départ d’Aqaba sont le Wadi Rum et Pétra, même si les distances sont grandes et le chemin long. Le mieux est de faire une petite excursion en bateau que proposent certains hôtels.

AUCUN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire