Seul accès maritime de Jordanie,
Aqaba est réputée pour ses hôtels de luxe avec vue sur la Mer Rouge,
mais aussi pour ses fonds marins colorés et somptueux.
À 4 heures de route d’Amman : la mer, les plages, les restaurants de poissons, la détente.

fioriture

 

.

Il n’y a pas de liaison directe en bus entre Amman et le Wadi Rum. Après trois jours dans le désert, qui clôturaient mon séjour en Jordanie, je devais regagner la capitale. Mais pour ça, je devais d’abord passer par Aqaba, grande ville la plus proche du Wadi Rum, d’où partent quotidiennement des bus pour Amman. Quitte à passer par là, autant en profiter pour faire une visite éclair de quelques heures et de découvrir la Jordanie en mode détente 🙂

Aqaba n’est pas connue pour son patrimoine architectural ou pour son attrait touristique. Son intérêt principal, ce sont ses plages et ses fonds marins. Ici, l’activité touristique principale, c’est le farniente et le snorkeling. Personnellement, même si j’ai toujours voulu plonger et observer les fonds marins de la Mer Rouge qui sont, d’après ce que l’on dit, tout simplement magiques, je n’avais pas non plus envie de me précipiter. Ma première plonger, je veux la faire durer et prendre le temps de bien profiter. Ne disposant que de 3 heures à Aqaba avant de partir, autant ne pas se précipiter. Je décide donc de flâner dans les rues de la ville et de visiter la citadelle, seul vieux monument témoignant du passé de la ville.

.

Promenade sur la corniche d’Aqaba

.

.

AQABA, C’EST AUSSI
LA RENCONTRE DE 4 PAYS

Autour d’Aqaba se regroupent les quatre nations se partageant la Mer Rouge : la Jordanie, Israël, l’Egypte et l’Arabie Saoudite. Depuis les plages de la ville, on embrasse tout ce petit monde d’un simple regard. J’avoue que ce détail m’a fasciné. J’ai toujours été intrigué par les frontières, les passages… voir un pays depuis la nation voisine a toujours été pour moi une source d’excitation. En se promenant sur la corniche, longeant la mer, on peut donc voir Eilat l’israélienne et, plus au sud, Taba l’égyptienne et Haql la saoudienne.

.

Depuis Aqaba, vue sur Israël et l’Egypte !

.

.

.

Si l’envie vous prend d’observer les fonds marins
sans avoir à vous mouiller,
vous pouvez profiter des glass boats,
des bateaux à fond de verre
qui permettent de voir les petits poissons qui nagent sous la coque.

.

.

.

.

.

LA CITADELLE DE AQABA

Construit au 14ème siècle par un sultan mamelouk, le Fort de Aqaba a été une place forte des Ottomans qui s’y réfugièrent durant la révolte arabe de 1916. Aujourd’hui, le fort dévoile ses murailles et ses passages, ses petites portes et sa grande cour.  Il s’agit du seul vrai attrait touristique de la ville, mise à part la plongée. Le ticket d’entrée pour la citadelle s’achète quelques mètres plus loin, au guichet du Musée de Aqaba. Profitez-en pour jeter un œil au musée qui retrace l’histoire de la ville.

.

.

.

.

.

.

MANGER À AQABA

Il est déjà une heure et je meurs de faim. Je me redirige vers le centre et me laisse tenter par un petit restaurant. Je passe devant le Ali Baba Restaurant et je me souviens en avoir lu sur le Lonely Planet une bonne critique. Le service est rapide. Je prends de la labneh en entrée et du poisson en plat principal, le poisson sauce Ali Baba, très épicée. Les frites maison sont excellentes, le poisson divin, les légumes sublimes. Un régal.

Sinon, il y a toujours les cafés installés face à la mer dans un cadre sublime !

.

.

.

.

.

EXCURSIONS AU DÉPART DE AQABA

Si on ne vient pas à Aqaba pour profiter de la ville, on vient surtout ici pour visiter le Wadi Rum. Aqaba est la grande ville à proximité du Wadi Rum.

De mémoire, il y a également une liaison avec la ville de Wadi Musa où se trouve le site de Petra.

Demandez à votre hôtel les horaires des navettes pour ces deux destinations. De même qu’ils peuvent vous organiser une excursion en mer !

Je ne saurais m’avancer sur les possibilités de passer en Israël, via Eilat, depuis Aqaba. J’imagine qu’il y a une douane vu que les deux villes se touchent pratiquement. Toutefois, Eilat ne proposera guère plus que ce que propose déjà Aqaba en matière d’installation balnéaire. Mais vous aurez alors la possibilité de poursuivre votre voyage par Israël.

VENIR À AQABA

Aqaba est la seule ville après Amman à avoir un aéroport international. Il me semble qu’il existe très peu de vols directs jusqu’à Aqaba, la plupart font escale à Amman.

Depuis la capitale, Aqaba est accessible en bus (des bus confortables et climatisés) en 4 heures.

Sinon, le réseau routier jordanien est en excellent état et vous pourrez facilement louer un véhicule pour venir à Aqaba. D’autant que la route du roi est absolument magnifique !

 

.

2 COMMENTAIRES

  1. Bonjour,
    Votre récit est très structuré avec beaucoup de détails.
    J’ai adoré votre retour d’expérience très intéressant et enrichissant.Cela donne envie vraiment de se rendre en Jordanie. Pourriez-vous me dire la période pendant laquelle vous vous êtes rendu en Jordanie?
    Merci d’avance pour votre retour.

    • Bonsoir,
      Merci pour ce retour, ça me fait très plaisir.
      Je me suis rendu en Jordanie en octobre 2015. Je vous conseille vraiment la Jordanie, j’ai adoré visiter ce pays 🙂

Qu'en pensez-vous ? Laissez un commentaire :)