Osez la Belgique : Anvers et Malines

0

J’imaginais Anvers sans grand intérêt, une grande ville de béton et sans personnalité propre, j’y ai découvert une ville au patrimoine riche, à l’histoire passionnante et à l’énergie débordante. Anvers fait partie de ces villes belges qui méritent toute votre attention.

fioriture

carte-anvers-malinesConfortablement installé avec des amis en terrasse d’un petit restaurant à Louvain, j’entends la discussion tourner autour des villes d’Anvers et de Malines. J’écoute d’une oreille distraite, plus préoccupé par le chocolatier qui ouvre boutique à quelques pas de là que par les problèmes de circulation en ville en heure de pointe. On me demande ce que j’en pense, car selon eux, quand on vit à Paris, on sait forcément ce que signifie problèmes de circulation. Manque de bol, je ne prends que les transports en commun alors à moins que le métro doive faire un détour par le boulevard périphérique, les embouteillages, ça fait pas partie de mon quotidien. Tous les regards sont sur moi, je sens bien que j’ai dû répondre à côté de la plaque (ça m’apprendra à ne pas écouter). J’essaie de me sortir d’affaire en disant que, de toute façon, je ne connais ni Anvers ni Malines. En fait, quand on me dit Anvers, je pense aux diamants, quand on me dit Malines, je pense à rien.

Que n’avais-je pas dit !!! Je n’avais pas mis un point à ma phrase que déjà on mettait la petite Fiat en état de marche. Allez, prends une waffle et monte dans la voiture ! On a filé, cheveux au vent, vers le nord. Voilà en gros comment tout ça est arrivé…

UN PETIT TOUR À MALINES

Malines, Belgique
Centre de Malines

Quand on visite Malines, on sait qu’on est en Belgique. Il y a l’architecture, typiquement flamande, il y a un calme et une certaine sérénité, propre aux pays du nord, il y a des vélos qui circulent allègrement sur des rues pavées et il y a la langue.

Si vous passez par là, il ne faut pas manquer l’hôtel de ville, l’Eglise Saint-Pierre-et-Paul et la Cathédrale Saint-Rombaut. A part ces monuments, on s’est promené ça et là et on a repris la route vers Anvers. Mon amie s’était mis en tête que j’allais lui préparer des crêpes et elle ne tenait plus en place dans l’attente de rentrer. Bien sûr, elle ne l’avoua jamais, elle se justifia juste en disant qu’il y avait beaucoup de vent…

SURPRENANTE ANVERS

Anvers, Belgique
Centre d’Anvers

J’ai adoré Anvers. J’y suis certes passé en coup de vent mais j’ai senti pour cette ville une vibration, un sentiment spécial qui me donnait envie de rester là plus longtemps. En fait, l’espace d’un instant, je me suis dit que je viendrais bien m’installer à Anvers. Quelques mois, peut-être un an ou plus, et ensuite découvrir de nouveaux horizons…

On sort du parking et là, bim, ma pote (qui est turque, qui était ma responsable quand j’étais en stage à Istanbul et qui est venue étudier en Belgique), tombe en émoi devant Simit Sarayi (traduisez le palais du Simit, une sorte de pâtisserie turque). La nostalgie du pays, peut-être. La chaîne de restauration rapide/sandwicherie Simit Sarayi, qui pousse comme des champignons à Istanbul, est très peu implantée en Europe. Du coup, notre visite d’Anvers a commencé avec un thé turc dans une main, un simit dans l’autre et une bouchée de börek au fromage dans la bouche. Mais je m’égare, revenons à Anvers…

Anvers, Belgique
Centre d’Anvers

Le centre ville est superbement conservé. Des petites rues, des bâtiments d’architecture flamande se dressant fièrement et arborant leurs nombreuses fenêtres. Les cloches de l’église sonnent, les vélos klaxonnent, les pigeons battent des ailes pour s’envoler et un brise fraîche sème la zizanie dans la chevelure d’une vieille dame. Qu’il est bon de prendre son temps.

Je suis mes amis, au gré de leurs intuitions, on prend à gauche, puis à droite, on revient sur nos pas, on regarde les vitrines des chocolatiers. D’Anvers, je n’ai pas été le touriste que je suis habituellement. D’ordinaire, je fais une liste des monuments incontournables ou que je souhaite voir, je sillonne la ville. Cette fois, je suivais mes amis, je déambulais dans les rues sans savoir où je me dirigeais et je n’ai pas visité tous les monuments incontournables. C’est peut-être pour ça que j’ai tant aimé cette ville, tout simplement car je me suis laissé porter, je me suis laissé imprégner par son atmosphère si particulière sans chercher à voir absolument ce qui devait être vu et je pense qu’Anvers m’a touché.

ALLER À ANVERS

Anvers, Belgique
Anvers, c’est chouette !

Depuis Paris, le Thalys en direction d’Amsterdam s’arrête à Bruxelles et Anvers. Tout dépend de la période, les prix varient entre 40 et 65€ l’aller. Le mieux étant de s’y prendre en avance et de prendre garde aux promos. Sur le site de la SNCF, il y a régulièrement des réductions pour les billets Thalys.

Depuis Bruxelles, c’est nettement plus abordable, comptez 10,80€ l’aller.

Pour aller à Malines depuis Anvers, le billet coûte 6,20€ l’aller.

Sachez que la plupart des billets de trains entre les villes belges peuvent être acheter directement sur le site de Voyages Sncf. Outre le fait que l’on peut réserver et ne pas avoir à courir en gare, ça permet aussi de connaître les prix et donc de préparer son budget 😉

AUCUN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire