Weekend à Saint Malo

0
Partir à Saint-Malo était une petite folie, notre petite folie !
Alors qu’on se planifiait une petite escapade découverte au Mont Saint-Michel en amoureux,
on a entendu l’appel de la cité corsaire,
et on s’est senti irrémédiablement attirés et poussés vers Saint-Malo.
À quoi bon résister ? 

fioriture

Saint-MaloJe crois que la dernière fois que je m’étais retrouvé en Bretagne, c’était avec mes parents il y a de ça plus de dix ans. Je me souviens alors des vacances en famille, de la route dans une vieille R14, entre la Franche-Comté et Lorient, à travers la France. Je revois encore certains paysages de la magnifique côte bretonne aux alentours de Quimper et je peux encore nous voir ma soeur et moi courir sur les plages. Et voilà, me revoilà de retour en Bretagne, au volant d’une Fiat Mini de location, roulant en amoureux toutes fenêtres ouvertes en direction de Saint-Malo !

On s’était trouvé un petit hôtel sympa en bord de mer, il y avait juste à pousser le petit portail depuis le jardin et on se retrouvait nez à nez avec la grande plage du Sillon. Je n’avais pas eu de vacances depuis tellement longtemps que j’en venais à me demander si on ne se trouvait finalement pas au Paradis.
.

 Ah, le ciel bleu, le soleil et la mer. Pris dans un élan de bonheur et d’insouciance, on s’élance vers la mer comme les bombasses d’Alerte à Malibu. Je pouvais presque entendre le générique dans ma tête. Enfin, NOUS, on avait l’impression d’être dans un feuilleton, les gens par contre nous regardaient comme deux types étranges en train de courir vers la mer comme Tom court après Jerry.

Mais qu’importe, nous allions enfin nous baigner. On se lance dans les flots… et on regrette immédiatement. L’eau est glacée. Et voilà, on se retrouve comme deux cons, l’eau jusqu’au bassin, sans oser bouger ni même parler. On se regarde, le cœur lourd et la mine déconfite, on ose à peine se demander si ça va. On ne sent plus nos jambes, j’ai même l’impression que le froid me ronge les mollets. Bizarrement, la première chose à laquelle je pense c’est Louis de Funès dans Hibernatus, aux dernières minutes du film où on le voit dans son glaçon. On se dit qu’il serait bien (voire vital) de sortir de l’eau…

Remparts de Saint-Malo

Saint-Malo, ville fortifiée

Bateau à Saint-Malo

.

.

Alors on se lance à l’assaut de la ville, 
et on prend non pas une mais deux crêpes au caramel
(bien méritées) pour nous remettre de nos émotions !

J’ai tout de suite eu un coup de foudre pour le centre ville, un vieux centre encerclé de murailles médiévales, des boutiques et des crêperies tous les mètres. Il y règne une ambiance de détente, comme si tous les gens présents étaient en vacances. En fait, c’est le cas, il n’y a là que des touristes, parlant fort et occupant tout l’espace avec leur perche à selfie. Il faut se rendre à l’évidence : par cette belle journée ensoleillée, la ville est noire de monde.

J’ai beau aimer les vieilles villes, je préfère profiter du calme de la plage. On termine notre petit tour sur les remparts de la ville, et on se tire pour s’isoler en amoureux sur le sable. Je crois n’avoir pas pris le temps de lézarder et de pioncer sur une plage depuis de longues, très longues années.
.

Saint-Malo

Les joies de la plage, Saint-Malo

Coucher de soleil à Saint-Malo

Se baigner à Saint-Malo

Remparts, Saint-Malo

Baignade à Saint-Malo

L’eau était vraiment (mais vraiment) froide,
mais on a pu se baigner !

.

S’AVENTURER SUR L’ÎLE DU GRAND-BE

.

En face du vieux centre historique se trouve quelques îlots depuis lesquels la vue sur la ville est imprenable ! Mais pour y aller, il faudra savoir faire preuve de patience car le chemin n’est accessible qu’à marée basse ! Toute la magie de la mer et de son rythme qui nous rappelle que la patience est une vertu et qu’il est bon de prendre son temps. Réapprendre à ne pas vouloir tout, tout de suite ! Alors on s’allonge sur la plage, on trempe un orteil puis deux, on grignotte, on enlève les grains de sable coincés dans les pages de nos livres… et on attend la marée basse. Quand soudain la mer commence à se retirer, un chemin apparaît, comme par magie. Il est temps de partir à l’aventure sur l’île du Grand-Bé. Ne pensez toutefois pas que vous vous y retrouverez seuls en amoureux, à l’abri des regards. Non, dès que le chemin est praticable, force est de constater qu’on était pas les seuls à attendre, tel Indiana Jones, de pouvoir s’aventurer par-delà les flots ! Une fois de l’autre côté, prenez un peu de hauteur et vous aurez une magnifique vue sur Saint-Malo. C’est un point de vue que j’ai adoré.
.

Ile du grand Be, Saint-Malo

Découvrir Saint-Malo

Découvrir Saint-Malo

Traverser la mer, Saint-Malo.

.

Une fois de retour sur la terre ferme, il faut se laisser gagner par la gourmandise. Saint-Malo est pleine de petites crêperies ou de restaurants. Il serait vraiment dommage de repartir de la ville sans manger de délicieuses galettes et des crêpes caramel au beurre salé. Après tout, les vacances, les voyages, c’est aussi se faire plaisir…

CRÊPES, PALETS BRETONS,
CARAMEL AU BEURRE SALÉ,
CIDRE & AUTRES GOURMANDISES…
IL SERAIT DOMMAGE DE SE PRIVER !

Un weekend à la plage

Un weekend à la plage

Magnifique Saint-Malo

.

Après une visite de la ville,
Saint-Malo peut vous servir de point de départ
vers Cancale et Dinan ou les îles britanniques…
ou laissez-vous tenter par une sortie en mer !

fioriture
Alors, Saint-Malo, vous aimez ?
Un petit partage, un petit commentaire, ça fait toujours plaisir 🙂


.

AUCUN COMMENTAIRE

Qu'en pensez-vous ? Laissez un commentaire :)