¡ Hola México !

0

Ayant suivi des études universitaires de langue et culture hispaniques, j’ai toujours été passionné par l’Amérique Latine, ses paysages, ses latitudes, ses villes coloniales. Pour mon premier voyage sur ce continent, j’ai choisi le Mexique. Ce pays a su garder ses traditions et son folklore ce qui le rend si spécial et unique. Je ne pouvais espérer meilleure introduction à l’Amérique Latine car le Mexique représente pour moi un excellent exemple du mot « latino ».

fioriture

Ce que je me souviens du Mexique… ce sont les allées et ruelles bordées de bougainvilliers rouges et mauves, le déluge de pluie à San Miguel de Allende, les maisons colorées et les balcons fleuris, les sorbets au citron chaque après-midi, les bonbons au piment et puis les mangues, les mangues et encore les mangues, le parfum envoûtant des mangues arrivées à maturité, fondant sous le palet, et en redemander à chaque vendeur de rue.

Roadtrip au Mexique

Je me revois lézarder dans les rues étroites des villes coloniales, regarder le soleil se coucher sur la cathédrale de Mexico… Je sens encore l’odeur des tacos, du maïs, des épices, du piment, le goût de l’avocat, des enchiladas, des quesadillas. Le Mexique déploie mille et une couleurs, mille et une senteurs pour conquérir le cœur de ses visiteurs. Il s’agit d’ailleurs d’un des pays attirant le plus de touristes français !

Visiter le Mexique

Une visite complète du pays, de ses parcs nationaux, de ses réserves naturelles, de ses villes historiques et de ses plages de rêves nécessiterait bien plus d’un mois. N’ayant pas tout ce temps à ma disposition, j’ai commencé par une session découverte de deux semaines. Pendant ce laps de temps, j’ai visité Mexico DF, essuyé la pluie à Guadalajara, promené mes espadrilles à Guanajuato et Querétaro, et je suis tombé sous le charme de San Miguel de Allende et de Puebla. J’aimerais y retourner, découvrir la pointe du Yucatan, la Californie, les plages du golfe du Mexique, me promener dans les parcs nationaux du nord du Mexique… Je garde ça sous le coude, pour une prochaine fois !

Visiter le Mexique

Une des choses qui m’ont le plus fasciné, c’est la « vie » qui se dégage de ce pays et de sa population. Au Mexique, le couleurs prennent le dessus sur le gris, les saveurs mettent KO les plats insipides, les rires et la musique emplissent les rues… les cris aussi ! J’ai trouvé ce pays attachant et simple.

A la simple évocation de ma destination de vacances, ma mère a failli faire une crise cardiaque. Pour elle, le Mexique se résume à l’affaire Florence Cassez, le trafic de drogue, la violence des gangs armés, l’héroïne glissée en douce dans les valises d’innocents voyageurs emprisonnés dans des prisons dangereuses sans véritable chance de revoir le soleil ! Elle ne cache pourtant pas que ce pays est magnifique et qu’elle adorerait y voyager. En revenant sain et sauf, sans drogue dans ma poche et sans avoir écopé d’une peine de prison à perpétuité, j’ai pu lui faire comprendre que le Mexique est un pays à ne surtout pas manquer. A aucun moment je ne me suis senti en insécurité. Les gens sont chaleureux et, comme partout y compris Paris, si vous évitez les endroits glauques et les gens bizarres, si vous faites attention à vos affaires, votre voyage au Mexique sera fantastique !

Visite du Mexique

Vous ai-je dit que j’adore les mangues ? Oui, bien sûr, je le dis à tout le monde et j’en ai parlé en introduction de cet article. Pour être tout à fait honnête, j’aimais bien les mangues, sans plus, jusqu’à mon voyage au Mexique. C’est là que j’ai mangé les meilleures mangues de ma vie ! J’ai tout de suite été enveloppé par leur goût sucré et doux, leur saveur exotique. Ce que je vais dire n’a probablement aucun sens, aussi je vous demande de ne pas m’en tenir rigueur, mais je trouve que c’est un fruit romantique et sensuel. Son goût savoureux, sa texture fondante, le jus plein de soleil qui coule sur les doigts… me séduisent à chaque bouchée. Quel bonheur de voir qu’au Mexique on les trouve à chaque coin de rue. Une petite boutique ou un vendeur de rue vous découpera le fruit délicatement, suivant votre goût vous demandera si vous souhaitez y ajouter du citron, du sel, du piment.

Oui, au Mexique, pratiquement tout se mange avec du citron vert, du sel et du piment… même les fruits ! Sur une table mexicaine, il ne manquera jamais de sel. Ni de piment. C’est bien connu, la gastronomie mexicaine est relevée, mais excellente !

Ma plus grande découverte aura probablement été de manger du nopal. Le nopal, c’est l’emblème du Mexique et c’est un cactus. La nourriture de rue est généralement excellente et bon marché ! J’ai eu l’occasion de goûter une sorte d’enchilada avec de la viande hachée et épicée, mélangée avec des morceaux de cactus. Ca vaut le détour, ne serait-ce que pour pouvoir dire « j’ai mangé du cactus ».

D’ailleurs, ne cherchez pas des fajitas ou des burritos dans les restaurants mexicains. Ces deux plats ne font pas partie de la gastronomie du Mexique mais sont plutôt des plats Tex Mex (pour Texas-Mexique). La cuisine Tex Mex est une cuisine créée par les émigrés mexicains aux Etats-Unis avec les saveurs de leur pays d’origine.

Visite du Mexique

Une des visites les plus passionnantes était bien sûr le site de Teotihuacán et ses célèbres pyramides (pyramide de la lune et pyramide du soleil). Situé à 45 minutes de bus au nord de la capitale, le site archéologique est vraiment très étendu et entouré de verdure. Les principales attractions sont bien sûr les pyramides depuis le sommet desquelles la vue est imprenable sur le site et ses environs. C’est le seul endroit où vous sentirez l’affluence des touristes. Ailleurs, le site étant tellement grand, qu’on a l’impression d’être presque seul.

Comment y aller : Depuis le centre de Mexico, prendre la ligne 5 du métro. Descendre à Autobuses del Norte. De la gare routière, il y a des bus directs pour Teotihuacan environ toutes les 30 minutes. Le ticket aller-retour en bus coûte environ 70 pesos (4€) et l’entrée au site est de 50 pesos (2,5€).

Mexique

.

SE DEPLACER AU MEXIQUE

Le Mexique est un grand pays, le taxi n’est donc pas la solution la plus recommandée pour circuler entre les villes. Le réseau routier est très bon, il est donc tout à fait possible de louer une voiture pour traverser le pays. Toutefois, la circulation parois chaotique dans les villes (notamment Mexico DF) laisse à réfléchir…

La meilleure solution reste le bus. J’ai pris le bus et, honnêtement, c’est un excellent compromis. Les prix sont corrects, les bus sont confortables et climatisés. Certains trajets sont complets, surtout entre les grandes villes, mais les départs sont très réguliers, il suffit juste d’attendre une vingtaine de minutes. Chaque ville a une gare routière, et plusieurs sociétés sillonnent le pays, il suffit juste de trouver le guichet des compagnies et de regarder le prix le moins cher.

AUCUN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire