Angleterre

Weekend à Bristol

 

BIENVENUE À BRISTOL,
UNE JOLIE VILLE ANGLAISE VRAIMENT AGRÉABLE,
DÉPAYSANTE ET PLEINE DE SURPRISES.
AUJOURD’HUI ON PART FAIRE UNE VIRÉE
CHEZ NOS VOISINS ANGLAIS !

fioriture

Il y a des voyages, des escapades et des weekends qu’on prépare longtemps à l’avance et puis il y a ceux qui sont organisés à l’arrache, genre partir sur un coup de tête. Bristol, c’était mon coup de tête. Pendant les quelques jours passés sur place, je m’étonnais toujours d’être là. Depuis quelques mois, je cherchais un lieu pour passer quelques jours au soleil. Je me voyais retourner aux Canaries, tenter le Maroc ou, pourquoi pas, retourner au Mexique. J’ai fait plein d’essais de dates et de destinations sur les comparateurs de vols, je regardais une carte en attendant la destination qui ferait tilt. Impossible de prendre une décision, je suis indécis par nature et ça, c’est un réel problème. Le temps passait et passait, et je n’arrivais toujours pas à me décider.

Un jour j’ai regardé les vols EasyJet au départ de Paris, ville après ville et je suis tombé sur Bristol. Et là, sans vraiment y réfléchir, j’ai cliqué sur “réserver”. Deux jours plus tard, je foulais le sol britannique et, franchement, c’était génial. Génial de voyager comme ça, de manière impulsive et irréfléchie, génial de se trouver dans une ville que je ne pensais pas visiter un jour tant j’ai d’autres destinations que je qualifierais de “prioritaires”. Génial, d’aller de surprises en surprises et de se dire que, apprendre à se surprendre, c’est tout un art. C’était comme si, à la gare, je montais dans le premier train qui passe en me disant “advienne que pourra”.
Voilà donc comment j’ai atterri à Bristol, une ville vraiment agréable où il fait bon se promener et où les rues réservent de bien jolies surprises…
Et tu sais quoi ? Je cherchais le soleil et je l’ai eu !

.

.

.

.

DÉTOUR PAR OLD CITY,
LA VIEILLE VILLE

.

La vieille ville de Bristol, c’est un mélange de différents styles de différentes époques. Petites maisons à pans de bois, façades en briques, beaux immeubles victoriens, tours modernes et imposantes… tout y est. Rajoute quelques églises gothiques, secoue le tout et tu obtiendras un centre-ville aussi cosmopolite par sa population que par son architecture. Et quand on commence la visite de Bristol, on va naturellement vers son monument le plus célèbre : sa cathédrale.

.

.

.

.

Elle est un monument incontournable de la ville. Vieille de plus de 800 ans, remaniée et enrichie au cours des siècles, il ne reste de ses vestiges du 12e siècle qu’une ancienne maison de type gothique, aujourd’hui devenue bureaux diocésains. La cathédrale mérite vraiment un petit détour – d’autant que l’entrée est libre – pour ses jolis vitraux, ses voûtes majestueuses, ses pierres tombales, ses vieilles portes en bois, sa salle du chapitre vieille de 7 siècles…

Une fois la visite de la cathédrale terminée, lance-toi à la découverte de cette ville qui regorge de petites rues pittoresques, de beaux immeubles, de passages secrets et de bien jolies surprises…
.

.

.

La Old City, c’est des grandes avenues bordées de bâtiments d’architecture assez hétéroclite mais aussi un dédale de petites rues charmantes. Se perdre là-dedans, c’est la meilleure manière de découvrir la ville. Tu tomberas nez à nez avec de vieilles maisons ou des demeures aux allures de château. J’adore me laisser glisser dans des passages secrets, à l’écart de la rue, j’adore la perspective des rues en cul-de-sac. À Bristol, il y a vraiment de quoi te charmer. Je suis parti un peu à l’aveugle, ne sachant ce que j’allais y trouver, et franchement, j’ai totalement craqué pour cette ville.

.

.

.

Si un jour tu te laisses surprendre par la pluie, sache que tu peux visiter le Bristol Museum & Art Gallery. L’entrée est gratuite et tu y découvriras toute une collection d’animaux empaillés, de vieilles cartes de la ville, de porcelaine et d’ancienne vaisselle, de tableaux… En gros, il y a un peu de tout. Ce n’est pas un musée des beaux arts mais la visite est toutefois amusante et ça occupe au lieu de se faire tremper dehors.

.

.

LA CABOT TOWER, VUE 360° SUR BRISTOL

À quelques pas de là, tu trouveras la Cabot Tower. Construite en 1897 en l’honneur de Jean Cabot, navigateur de Bristol ayant débarqué au Canada 400 ans plus tôt, elle domine la ville du haut de ses 32 mètres. La vue est imprenable et l’entrée est libre, autant ne pas s’en priver !
En redescendant, n’hésite pas à te promener dans les rues aux alentours qui sont vraiment jolies.

.

.

.

.

PROMENADE AU CASTLE PARK

Le sais-tu ? Il y a 450 parcs et espaces verts à Bristol ! Le plus central est probablement Castle Park. Situé au bord d’un bras de l’Avon, il occupe l’emplacement de l’ancien château médiéval. D’ailleurs, l’Avon est bordé par les anciens remparts de la ville. Au milieu, les ruines de la St Peter’s Church, bombardée par les nazis en novembre 1940. Il y a plusieurs églises en ruines à Bristol (voir partie sur Redcliffe ci-dessous).
La promenade dans le parc est calme et agréable et c’est idéal si tu veux passer un moment tranquille.

.

.

.

.

FLÂNER DANS LES RUELLES ADORABLES

J’ai passé quatre jours à Bristol. Pour visiter Old City et les quartiers autour, c’est amplement suffisant. Tu auras largement le temps de partir à la découverte d’autres quartiers ou d’aller faire une petite excursion à Bath, la ville à proximité qui s’enorgueillit de ses superbes bains romains. J’aurais pu y aller, mais j’ai préféré rester à Bristol et approfondir ma visite de la ville, m’imprégner de son ambiance, découvrir davantage de petits passages et de ruelles.

.

.

.

Outre son ambiance relax, c’est vraiment la variété de son architecture qui m’a le plus plu, ce mélange de styles différents qui tendent à faire un tout harmonieux. En soi, Old City n’est pas très étendue mais tellement variée qu’elle est tout sauf ennuyeuse et répétitive. C’est un mélange de plein de styles et une explosion de couleurs à chaque coin de rue (des murs blancs, des façades en briques rouges, des immeubles aux teintes rose, bleues et jaunes).

.

.

.

.

SPIKE ISLAND,
AMBIANCE PORTUAIRE

Pour une agréable promenade qui te donne l’impression d’être en dehors de la ville, éloigné des voitures et de la foule, direction Spike Island, au sud du vieux centre. Ici, c’est le domaine des pêcheurs, des bateaux et des plaisanciers. Le Harbourside Walk est un itinéraire super sympa qui te fera passer par le port, la marina et même un atelier de restauration de bateaux.

Je ne sais pas si c’est parce que j’ai grandi loin de la mer, mais j’adore l’ambiance des ports. Je trouve qu’il y règne un esprit d’aventure et de liberté, la liberté de prendre son bateau et de partir sur les flots, le courage de partir à l’aventure à l’assaut de la houle. Du coup, la Harbourside Walk à la découverte du port de Bristol est une promenade à tester absolument. En plus, c’est pas très long, à peine une heure pour la boucle depuis le vieux centre, avec retour au point de départ.
D’ailleurs, sur cet itinéraire, tu pourras avoir une super jolie vue sur les nouveaux quartiers de Bristol et leurs immeubles colorés.
Balade parfaite le matin et en fin d’après-midi pour le coucher du soleil.

.

.

.

Bristol a beau se situer a une quinzaine de kilomètres de la mer, elle a tout d’une ville maritime, grâce à son fleuve, l’Avon, qui lui garantit un accès de premier ordre à la mer. C’est tout naturellement qu’au 17e siècle, grâce à son activité maritime et portuaire, que la ville connaît une croissance et une grande prospérité avec le développement des colonies britanniques d’Amérique du Nord et l’expansion du commerce, notamment le commerce des esclaves.

.

.

.

.

.

QUELQUES PAS À REDCLIFFE

.

Redcliffe est un quartier à l’est du vieux centre. Situé entre les deux bras de l’Avon, il a à la fois une âme portuaire avec ses docks et ses bateaux, et une agréable ambiance résidentielle avec ses jolis immeubles aux façades colorées.

.

.

.

.

Sur les hauteurs du quartier, surplombant le vieux centre, une lignée d’immeubles colorés avec de jolies portes mènera naturellement tes pas à la superbe église gothique St Mary Redcliffe. Le quartier est agréable à découvrir mais pour moi, les points d’orgue sont ses immeubles aux teintes chaleureuses, la gare ferroviaire de Temple Meads et son architecture gothique absolument magnifique et les ruines d’une vieille église.
Entourée d’immeubles, au fond d’un petit passage, bordée par un parc calme et apaisant, la Temple Church a été largement détruite pendant les bombardements nazis de novembre 1940. La Temple Church est également connue pour sa tour penchée.

.

.

.

.

.

DÉTOUR PAR CLIFTON,
VUE SUR LES GORGES DE L’AVON

.

Nouvelle journée, nouvelle promenade. Je prends la direction de Clifton, un quartier sur les hauteurs de la ville, un peu excentré mais qui mérite un petit détour. Le but de la promenade étant le grand pont suspendu au-dessus de l’Avon, un des monuments emblématiques de la ville. Mais avant d’y arriver, il faut marcher un peu et arpenter de jolies rues au charme so british et admirer de jolis panoramas.

.

.

.

.

Après avoir bien grimpé, je m’approche du but, je vois la silhouette du pont se dessiner derrière les arbres. Je ne suis pas un féru des ponts mais je trouve celui-là magnifique et impressionnant. J’adore la vue sur les gorges de l’Avon et sur la ville au loin. La traversée du pont est gratuite pour les piétons mais payante pour les véhicules (1£). Pour une vue imprenable sur le pont, tu peux te rendre jusqu’au Clifton Observatory, à quelques mètres de là.

.

.

.

L’Avon fait office de limite entre la ville de Bristol et sa banlieue. Juste après le pont se trouve le petit village de Leigh Woods avec ses belles demeures et son charmant quartier résidentiel. À une dizaine de minutes de marche du pont se trouve une vieille église, St-Mary-the-Virgin, avec son clocher couvert de tavaillons en bois. Elle est installée au milieu des arbres, dans un joli coin de nature. Malheureusement, elle était fermée lors de ma visite, mais j’ai adoré son architecture d’un ancien temps.

.

.

.

Si tu en as un peu marre des voitures et du bruit et que tu souhaites une petite escapade en pleine nature, à quelques minutes de marche de l’église se trouve Ashton Court, un immense parc où tu pourras vraiment respirer à pleins poumons. L’entrée du parc est matérialisée par un porche monumental absolument magnifique. Passé le porche, tout est calme, vert et tranquille. Au début, tu longes la route (qui mène au parking) mais ensuite, c’est seulement pour les piétons et les cyclistes.

.

.

.

.

BRISTOL & LE STREET ART

.

On ne peut pas parler de Bristol sans évoquer le street art. S’il fallait ne citer qu’une raison, il faudrait rappeler que  Bristol est la ville de naissance d’un graffeur internationalement connu : Banksy. C’est d’ailleurs à Bristol qu’il a fait ses premières œuvres avant de décorer les murs d’autres grandes villes notamment Bethléem. Et c’est dans ses rues que vous pouvez découvrir trois de ses célèbres œuvres : Big Deal Kids, Naked Man et The Girl With Pierced Eardrum.

.

.

.

.

Et en déambulant dans les rues et ruelles de la ville, tu n’es pas à l’abri de tomber sur de véritables œuvres d’art. Alors si toi aussi tu aimes le street art, Bristol est une ville que tu devrais envisager de visiter.
Pour ne rien manquer, plusieurs agences (notamment l’Office du Tourisme) proposent des promenades et visites thématiques sur le street art et, entre autres, à la découverte des graffitis de Banksy.

.

.

.

.

.

BRISTOL PRATIQUE

Le sais-tu ? Tu peux partir pour Bristol au départ de Paris avec EasyJet ! Environ une heure de vol et tu as les pieds au Royaume-Uni, franchement, on aurait tort de s’en priver. Pour info, j’ai eu un A/R pour 127€.

.

.

Depuis le Brexit, pas grand chose n’a changé concernant les formalités. Toujours pas besoin de visa, toutefois la monnaie avait un peu changé depuis mon dernier voyage au Royaume-Uni (2015). Ils ont de nouvelles pièces et de nouveaux billets. Si, comme moi, tu te dis “chouette, il me reste quelques livres sterling de mon dernier voyage, pas besoin de retirer des sous à l’aéroport”, eh bien tu as tort. Tu feras moins le malin quand en montant dans le bus à 22h tu tends ton billet et que le chauffeur te dit “tu as la mauvaise monnaie, on n’utilise plus ces billets”. Heureusement, j’avais un petit billet qui sortait de je-ne-sais-où qui a fait l’affaire. Mais sache-le, à tout hasard.

Il y a une navette qui fait le trajet entre le centre-ville (la gare ferroviaire de Temple Meads et la gare routière) et l’aéroport. Compte environ 8£ l’aller, 30 à 40 minutes de trajet. Dans un sens comme dans l’autre, il y a environ 15 minutes entre chaque bus. Pas besoin d’acheter ton billet à un distributeur avant de monter à bord, tu peux acheter ton ticket directement auprès du conducteur.

Plus d’infos sur le site de la compagnie.

.

.

.

Sinon, Bristol est une ville qui, sur Google Maps, paraît assez étendue. Tu te dis qu’il serait utile de prendre le bus (notamment pour aller à Clifton). En réalité, c’est une ville qui se fait très bien et très facilement à pied (mis à part, les pentes et les descentes) et, tu verras, tu ne mettras pas tant de temps que ça pour aller d’un point à un autre. Et ça, c’est super, non ?

Ah, une dernière chose. À l’aéroport de Bristol, au moment de ton retour en France, ne sois pas surpris, les panneaux d’affichage n’annoncent la porte d’embarquement qu’au moment… de l’embarquement, soit 20 minutes avant le vol. Avouons-le, c’est tellement pratique de traverser tout un aéroport en quatrième vitesse en suant de partout. Mais bon, c’est un petit aéroport donc c’est faisable. Il ne faut juste pas attendre le dernier moment pour filer faire pipi et faire un tour au Duty Free car tu as vu qu’ils faisaient des promos sur l’After Eight, les M&M’s et le Toblerone. Fais pas genre, je sais que toi aussi tu fais ça 🙂

.

 

.

C’est la fin de notre escapade à Bristol !
Tu connais cette ville ?
Ça te plairait ?

.

9 Comments

  • Reply
    Paule-Elise
    27 mars 2018 at 10 h 04 min

    Alors moi je rêve d’aller à Bristol depuis longtemps, ville connue pour son histoire mais aussi sa riche culture undergound, le street art et le trip hop. Ton article me donne encore plus envie !! Merci pour la balade 😉

    • Alex
      27 mars 2018 at 10 h 39 min

      C’est vrai que c’est une ville fascinante 🙂 Je suis ravi que cet article te plaise alors 😊

  • Reply
    Corinne - La World Coolture
    28 mars 2018 at 23 h 54 min

    Ouahou, elle a l’air parfaite cette ville ! Il y en a vraiment pour tous les goûts ! Tu me donnes presque envie d’y aller !

    • Alex
      29 mars 2018 at 7 h 20 min

      Pour tous les goûts c’est exactement ça. Il n’y a pas de quoi s’ennuyer 😉

  • Reply
    Itineramagica
    29 mars 2018 at 9 h 36 min

    J’adore ton Voyage impromptu au soleil de l’Angleterre ! Comme toujours avec toi, les photos sont superbes et le texte nous emporte – Merci pour la decouverte !

    • Alex
      29 mars 2018 at 9 h 37 min

      Merci Alexandra 😊😘

  • Reply
    Aurore
    10 avril 2018 at 9 h 45 min

    J’ai eu la chance de passer 2 semaines à Bristol et j’ai juste adoré, c’est une ville peu connu et qui pourtant à plein de choses à offrir !

    • Alex
      10 avril 2018 at 15 h 45 min

      Tout à fait d’accord, ville peu connue alors qu’elle a tout le charme d’une ville anglaise 🙂

  • Reply
    Alison
    26 avril 2018 at 13 h 50 min

    Je ne connais pas cette ville mais ma maman y a étudié lorsqu’elle était jeune ! J’aime beaucoup le Royaume uni et tes photos donne envie de visiter Bristol 🙂 Je vais la rajouter à ma longueeeeee liste de voyage 😉

Qu'en pensez-vous ? Laissez un commentaire :)

%d blogueurs aiment cette page :