Quatre jours dans le Perche : l’escapade parfaite

20

 

Dans le Perche, on est pas loin de Paris, pas loin de Chartres et du Mans, et pourtant, on a l’impression d’être dans un petit coin du monde oublié et reculé. Imagine une région naturelle et préservée où se succèdent champs, collines et forêts d’arbres séculaires, un horizon perlé d’étangs et de rivières paisibles. Et au milieu de cette nature généreuse et apaisante ? Des manoirs, des châteaux, des abbayes, et autant de villages et de jolies cités historiques qui distillent un doux parfum de bien-être. Le Perche semble peu a peu redécouvert par les voyageurs en quête de lieux paisibles et authentiques, et c’est mérité ! Le Perche est plein d’une multitude de trésors à découvrir au hasard de petites routes de campagne tranquilles et pittoresques.

Alors je t’emmène aujourd’hui découvrir ce territoire qui occupe le sud de l’Orne et l’ouest de l’Eure-et-Loir et je te propose mon itinéraire de quatre jours dans le Perche. Quatre jours, c’est peu pour découvrir le Perche tant il y a de choses à y voir… chaque recoin de cette région recèle de petites pépites ! Le Perche est un coin qui appelle à prendre son temps, à ralentir la cadence, à quitter les grands axes pour s’aventurer sur les petits sentiers, alors oublie ta montre et ton téléphone et profite !

 

.

Ruelle de Mortagne-au-Perche.

.

.

.

JOUR #1 : BELLÊME & LA PERRIÈRE,
LES PETITES CITÉS DE CARACTÈRE

.

Quoi de plus naturel pour commencer l’exploration du Perche que de s’engouffrer dans les ruelles chaleureuses de deux Petites Cités de Caractère ! Programme du jour 1 ? Les adorables cités de Bellême et de La Perrière.

.

.

Entrer dans Bellême par la grande porte.

.

.

.

COMMENCER LA JOURNÉE À BELLÊME…

Quand tu arriveras à Bellême, tu seras tout de suite charmé.e par ses façades colorées, ses portes cochères entretenues, ses vieilles pierres et ses ruelles agréables. Il règne une ambiance vraiment paisible et ressourçante dans la vieille ville fortifiée. D’ailleurs, le plus beau vestige des fortifications de Bellême, c’est la porte Saint-Sauveur, qui accueille les visiteurs et les conduit sur la place de l’église, point névralgique du vieux centre.

.

.

.

.

.

D’ailleurs, en parlant d’église, le Perche a un patrimoine religieux remarquable. J’ai eu un véritable coup de cœur pour les églises et chapelles qui arborent de superbes vitraux et des plafonds étonnants :  la voûte en pierre est remplacée par une structure en bois qui ressemble à une coque de bateau inversée, le tout peint de mille et une couleurs ! L’église Saint-Sauveur de Bellême en est un excellent exemple. Et puis, quand tu rentres dans cette église, l’impression de grandeur et d’espace est saisissante. Si tu aimes les édifices religieux, ne manque surtout pas l’église de Bellême.

.

.

L’automne s’invite à l’église.

.

.

.

L’église est pour moi le monument incontournable de Bellême mais la petite ville te réserve d’autres surprises si tu prends le temps de flâner dans ses ruelles : à l’ombre des jolies façades colorées de jaune, d’orange et de rose s’alignent de nombreux hôtels particuliers, des petits passages, des vieilles portes en bois, d’anciennes demeures, des morceaux de vieux remparts… Autant d’occasions de poursuivre ma découverte de la ville.

.

.

.

.

Avant de quitter la ville, tu peux flâner dans les nombreuses boutiques d’antiquaires, t’installer dans un salon de thé dont la terrasse donne sur une superbe cour intérieure ombragée et verdoyante ou déguster un excellent repas dans un des meilleurs restaurants de la ville : La Dinette Gourmande. Retrouve toutes mes adresses en fin d’article. Après ce moment riche en saveurs, direction La Perrière !

.

.

.

.

.

LA PERRIÈRE, ADORABLE PETITE CITÉ DE CARACTÈRE

À 12 kilomètres de Bellême, La Perrière est une commune accueillante et agréable au patrimoine riche.
Un de mes coups de cœur du Perche !

.

.

.

.

Des maisons fortes, des remparts, une belle église, de superbes demeures, des ruelles colorées et fleuries… Il pourrait y avoir des milliers d’arguments à te donner pour que te convaincre de visiter La Perrière ! Malgré sa proximité avec Bellême, La Perrière a su garder charme et authenticité et se distingue de sa voisine en arborant fièrement ses petites maisons typiques.

Point d’orgue de la visite : atteindre le site de l’éperon, devant l’église, d’où le panorama est magnifique sur les horizons percherons.

.

.

.

.

.

Il y a des villages qu’on a jamais envie de quitter. Pour moi La Perrière en fait partie. J’ai franchement adoré cette petite commune attachante et calme. Chaque ruelle ressemble à un poème qu’on aimerait réciter des heures durant. S’il y a UNE visite à ne pas manquer dans le Perche, pour moi, c’est ici.

.

.

.

.

.

Avant de quitter La Perrière, tu peux admirer le superbe château de Montimer, à la sortie du village, dont l’imposante tour-donjon date de 1506, tu peux aussi t’aventurer dans la mystérieuse et fascinante forêt de Bellême pour y découvrir le Chêne de l’École, un chêne majestueux de 42 mètres de haut planté sous le règne de Louis XIV et âgé de 346 ans !

.

.

.

.

JOUR #2 : NATURE & SPIRITUALITÉ,
LA FORÊT DE BELLÊME ET LA CHAPELLE-MONTLIGEON

.

Pour cette seconde journée, je te propose de commencer doucement : une randonnée ressourçante sur les sentiers de la forêt de Bellême. Je disais plus haut que cette forêt était mystérieuse et fascinante, en effet, il y a un petit quelque chose qui la rend spéciale. Peut-être ses grands arbres, son tapis de fougères, ses quelques arbres moussus ou tout simplement cette impression d’avoir trouvé le lieu idéal pour souffler et prendre son temps.

.

.

.

.

La forêt de Bellême est magnifique en toute saison, mais en automne il y a une ambiance particulière. Les arbres se parent de leurs couleurs orangées et les paysages semblent couverts d’or. Et quoi de plus beau que d’admirer, sans s’en lasser, les reflets parfaits des arbres dans un étang calme et paisible. L’étang de la Herse, entouré de ses arbres dorés, est un incontournable à lui tout seul.

Après l’effort, le réconfort ! Retour à Bellême pour déjeuner au Café de la Paix, une autre adresse savoureuse !

.

.

.

.

.

LA CHAPELLE-MONTLIGEON, LA CATHÉDRALE DES CHAMPS

Après manger, direction La Chapelle-Montligeon, une petite commune qui compte parmi son patrimoine une imposante et fascinante basilique ! Sur sa butte, la basilique-cathédrale fait face à la paisible campagne percheronne.

.

.

.

.

Entourée de forêts et de champs, la basilique construite entre 1896 et 1911 impressionne par ses dimensions, ses magnifiques vitraux et ses 1400 m² de mosaïques au sol. Son fondateur, le Père Buguet, venait tout juste d’être nommé abbé de la commune quand il fait un constat : pour enrayer la fuite des jeunes vers les villes, il faut que le travail vienne dans les zones rurales. Il va donc créer une manufacture de gants qui emploiera les femmes du village (les femmes gagnaient un salaire supérieur à celui de leur mari…) puis, quand la manufacture fait faillite, il se lancera dans la création d’une imprimerie ! Lumineuse idée qui va dynamiser la commune et ses environs, l’Imprimerie va créer des centaines d’emplois dans une zone rurale principalement tournée vers l’agriculture et va faire rayonner La Chapelle-Montligeon et sa cathédrale jusque dans les années 1970.

Outre le fait qu’elle s’inscrit dans cette dimension sociale voulue par le Père Buguet, la cathédrale est devenue célèbre dans le monde entier car c’est un des rares lieux où sont dites des messes pour les âmes délaissées du Purgatoire.
C’est aujourd’hui un lieu de Pèlerinage très fréquenté !

.

.

.

.

.

SUR LES SENTIERS DU PERCHE

Si tu visites le Perche, n’hésite pas à emprunter les petites routes tranquilles, les chemins de traverse et autres charmants sentiers, tu y découvriras des paysages reposants, des manoirs, des châteaux, des petits étangs aux superbes couleurs entourés de forêts majestueuses… De bien jolis détours dans la campagne percheronne pour terminer cette journée en beauté !

.

.

.

.

.

JOUR #3 : DES BRIQUES & DES ÉTANGS,
LONGNY-AU-PERCHE ET LA CLAIRIÈRE DE BRESOLETTES

.

Avec ses maisons de briques, Longny-au-Perche montre un tout autre visage du Perche. Au revoir les maisons aux façades colorées de sable, ici l’élément principal de la ville, ce sont les jolies briques rouges.

.

.

.

.

Au cours de mes conversations, j’ai pu remarquer que Longny ne fait pas l’unanimité. En la comparant à Bellême ou La Perrière, les gens la trouvent souvent triste. Je ne savais donc pas trop à quoi m’attendre mais j’ai trouvé la ville plutôt jolie et intéressante. Longny est traversée par plusieurs petits cours d’eau et on y trouve des petits ponts, des passages en bord de ruisseau, d’anciens lavoirs… Labellisée Petite Cité de Caractère, Longny compte entre autres quelques hôtels particuliers, un château et une superbe chapelle : Notre-Dame de Pitié.

.

.

.

.

Dominant la ville du haut de sa petite butte, la chapelle mérite vraiment un détour. J’ai adoré ses superbes portes en bois sculpté et ses magnifiques vitraux. On voit l’effet du temps à l’intérieur mais tout ça lui donne un côté encore plus fascinant. Une vraie belle découverte !

.

.

.

.

.

LA CLAIRIÈRE FORESTIÈRE DE BRÉSOLETTES

J’ai un très gros faible pour les étangs, lacs et autres points d’eau, alors quand j’ai découvert que dans la réserve des clairières de Brésolettes il y avait de jolis petits étangs, je me suis dit qu’une petite randonnée était inévitable.

.

.

.

.

Brésolettes est une adorable petite commune perdue au milieu des forêts, des étangs et des champs, un environnement propice à une belle promenade pour profiter d’une belle nature préservée. Le départ de la randonnée se fait sur le parking devant l’église. Au départ, il faut longer la route puis suivre un chemin forestier bordé de fougères avant de s’engouffrer dans la forêt, une forêt bien entretenue, calme et apaisante. Sans grande difficulté, la promenade s’avère très agréable et, très vite, les étangs se dessinent derrière les branches.

Il faut compter un peu plus de deux heures pour faire la promenade.

.

.

.

.

.

JOUR #4 : VIEILLES PIERRES & GASTRONOMIE,
SE LAISSER SÉDUIRE PAR MORTAGNE-AU-PERCHE

.

Avant de quitter le Perche, ne manque pas de venir découvrir Mortagne-au-Perche. Malgré sa taille, c’est une commune qui ne manque pas d’animation et surtout qui est pleine de belles surprises.

.

.

.

.

.

Si on passe à Mortagne sans prêter attention, on pourrait penser que la ville ne mérite pas un arrêt et pourtant, il y a de belles choses à y voir. Outre sa belle église avec son imposant clocher, ses voûtes sculptées et ses beaux vitraux, on trouve dans le vieux centre de Mortagne des monuments qui  sont autant de traces de son glorieux passé : porte médiévale, remparts, ancienne demeure des comtes du Perche…

.

.

.

.

.

.

Il faut absolument que tu te rendes à l’Hôpital (rue de Longny) pour visiter un des lieux les plus fascinants de Mortagne : le cloître du couvent Saint-François datant du XVe siècle et la chapelle attenante. Le cloître est surprenant avec sa toiture en bois et la chapelle est absolument magnifique : le plafond de bois est totalement peint ! L’ensemble est vraiment superbe. L’accès au cloître et à la chapelle est gratuit.

.

.

.

.

.

Et pour finir ta visite de Mortagne, lance-toi dans les petites ruelles du vieux centre, royaume des passages secrets. Franchement, j’ai vraiment aimé découvrir Mortagne-au-Perche et c’est une ville que je te recommande vivement de visiter.

.

.

.

Je ne sais pas si tu es un grand fan de boudin noir,
mais Mortagne, c’est LA capitale du boudin noir,
alors si tu aimes, laisse-toi tenter par une petite dégustation dans les restaurants de la ville…

 

Pour continuer ta découverte du Perche,
laisse-toi tenter par une visite de Nogent-le-Rotrou, la capitale des comtes du Perche !

.

.

.

LE PERCHE PRATIQUE :
OÙ MANGER ? OÙ DORMIR ?

Si tu souhaites toi aussi visiter le Perche,
voici quelques détails qui peuvent t’être utiles !

.

ACHETER DU CIDRE ET DU JUS DE POMME

Pour acheter du cidre et du jus de pomme bio, du Calvados mais aussi des confitures et des gelées à base de pommes, direction L’Hermitière à Le Theil-sur-L’Huisne.

.

DE BONNES ADRESSES DANS LE PERCHE

À Bellême, je te conseille vraiment d’aller déjeuner à La Dinette Gourmande (Place du Général Leclerc, 61130 Bellême), mon coup de cœur : les plats sont délicieux avec des produits frais et l’accueil y est chaleureux. Une adresse incontournable, vraiment !

Tu peux aussi aller déjeuner au Café de la Paix (11, Place de la Liberté, 61130 Bellême), une autre bonne adresse en plein centre ville.

À Mortagne-au-Perche, sur la Place de la République, n’hésite pas à t’arrêter à l’Hôtel de la Poste, une adresse qui propose une cuisine traditionnelle savoureuse.

.

DORMIR DANS LE PERCHE

Je peux te proposer trois adresses vraiment sympa, dans les environs de Bellême, pour passer de bonnes nuits au calme :

Chambres et Table d’Hôtes Les Après.
Une petite maison percheronne agréable proche du magnifique château des Feugerets où tu seras très bien accueilli. Si tu as la chance d’y dîner, tout est préparé à partir de produits du jardin.
Les Après, Appenai-sous-Bellême

Les Tonneaux du Perche
Tu as déjà passé la nuit dans un tonneau ? Expérience insolite est fascinante à tester absolument. C’était une première pour moi, j’ai adoré !
La Haute Poignandière, 61130 Saint-Germain-de-la-Coudre

Le Belforest, Chambre Zen
Un gros coup de cœur ! Tu seras très bien accueilli dans un endroit vraiment au calme, entre champs et forêt, un pur bonheur !
Outre la Chambre Zen tout confort, il y a aussi un gîte de 7 personnes et un dortoir de 6 personnes (un futur gîte de 4 personnes viendra le compléter).
Il y a même une salle pour différents types d’activités : stage de tissage, découverte des plantes aromatiques et médicinales, bien-être et méditation… De quoi rendre ton séjour inoubliable !
Le Haut Briauche, 61400 Eperrais

.

La Chambre Zen du Belforest et un coucher de soleil vu depuis la chambre !

.

.

Et voilà, après quatre jours dans le Perche,
je suis reparti avec des images plein les yeux !

.

Cet article a été réalisé en partenariat avec l’Office du Tourisme de Bellême – Le Perche en Normandie.
Les choix éditoriaux ainsi que les opinions exprimées me sont propres.

Je souhaite aussi dire un énorme merci à toutes les personnes m’ayant accueilli chaleureusement.

.

.

20 COMMENTAIRES

  1. Sympa la balade dans le Perche.Les photos sont aussi très belles (les vitraux qui font des taches de couleurs par leur reflets m’ont beaucoup plu.) Je regarderai à deux fois les vitraux des églises dorénavant
    Bravo
    Corinne

    • Merci Corinne 🙂
      C’est un des détails que j’aime le plus quand je visite les églises : les lumières des vitraux sur le sols, et ce depuis tout petit… 🙂

  2. J’ai découvert le Perche en juin dernier et j’ai été charmée par la région. Votre article correspond en tout point à ce que j’ai ressenti, et je valide le coups de cœur pour La Perrière. J’ai adoré Mortagne-au-Perche, plus que Bellême, et la richesse architecturale de chaque village et des manoirs. Vos photos sont magnifiques !

  3. Je kiffe tellement tes photos ! tout particulièrement tes photos d’église, tu as un immense talent pour ça ! merci pour cette belle escapade dans le Perche…

  4. Et voilà… Le week-end dernier j’étais à Alençon, pas tret loin de mes racines. Et je m’étais promis de faire le retour par Bellême… Mais dimanche matin il pleuvait et le voyant de la voiture signalait un problème sur un pneu… Donc nous sommes rentrés… J’ai quand même traversé la forêt samedi après-midi en allant à Mamers. Sais-tu si il y a toujours le belvédère dans cette forêt ?

Qu'en pensez-vous ? Laissez un commentaire :)