Grandiose ? Sans intérêt ? Fascinante ? Superficielle ?
Dubai est une ville vraiment étonnante qui attire autant qu’elle repousse.
J’ai passé quatre jours dans cette ville à nulle autre pareille
et j’ai envie de te montrer qu’elle a plus à montrer
qu’une collection de gratte-ciels bling-bling.
Laisse-toi surprendre par Dubai !

Ça faisait longtemps que je n’avais pas été au Moyen-Orient, trop longtemps à mon goût, et ça me manquait terriblement. Je continuais de rêver aux parfums enivrants des souks, aux saveurs de la gastronomie locale, à la mélodie arabisante d’une langue qui me fascine. J’avais attendu trop longtemps et il me fallait remédier à ça. Sur un coup de tête, j’ai pris mes billets pour Dubai. Le choix de Dubai peut sembler étonnant quand on rêve d’Orient mais parfois les occasions se présentent et il serait impensable de ne pas les saisir.

Dubai est une ville un peu à part, soit elle fascine, soit elle n’attire pas et n’inspire rien. Elle apparaît trop souvent comme superficielle, tape-à-l’œil et déconnectée de toute authenticité. C’est précisément l’authenticité de la ville qui semble diviser.

Dans l’imaginaire traditionnel, on attribue à une ville orientale de vieilles mosquées, des ruelles labyrinthiques vestiges d’une ancienne cité, des palais somptueux dont chacune des vieilles pierres polies par le temps murmurent contes des mille et une nuits et histoires mystérieuses. C’est probablement car Dubai ne rentre pas dans ce moule là qu’on la taxe de superficielle.

Pour ma part, j’avais envie de voir quelque chose de nouveau, d’être surpris, et Dubai semblait toute indiquée pour me donner ce dont j’avais besoin. Je suis parti avec la curiosité de voir cette ville qui, il y a 60 ans, n’était encore qu’un bourg modeste inconnu vivant de la pêche et du commerce de l’or.

Dubai a surpassé mes attentes, j’ai été fasciné et séduit, j’en ai pris plein les yeux et j’ai trouvé que cette ville était injustement jugée. Elle est attachante, unique en son genre, et fait partie des villes qu’il faut voir au moins une fois dans sa vie.

.

.

.

N’essaie pas de chercher à Dubai ce que tu aimerais y voir, laisse-toi juste surprendre par ce qu’elle a à te montrer. Ouvre tes yeux, sois curieux et tu verras, toi aussi tu aimeras cette ville.

.

.

.

.

COULEURS DU VIEUX DUBAI

Dubai est très étendu, parallèle à la mer. Le cœur historique de la ville, dont le plus vieux monument est un fort militaire de 1799, sont les quartiers de Deira et de Bur Dubai, de part et d’autre de Khor Dubai. Également surnommé la crique, il s’agit d’un bras de mer qui s’enfonce dans les terres. Il y a plusieurs milliers d’années, ce site était marécageux avant que le sable ne recouvre l’ensemble et assèche petit à petit les rives de la crique.

Au milieu du 19e siècle, Deira fut totalement détruit par un grand incendie. Il ne reste donc aucune vieille maison dans ce quartier. Dans les années 1860, on agrandit la zone de Bur Dubai avec la construction de Al Bastakia, un quartier pittoresque qui échappa de peu à la destruction dans les années 1990. Soigneusement restauré et rénové au début des années 2000, il offre un aperçu de l’architecture du vieux Dubai avec ses ruelles étroites, ses superbes portes en bois et les jolies maisons surmontées de tours à vent.

Aujourd’hui, ce sont surtout des boutiques pour les touristes. Vas-y le matin, tu éviteras la foule.

.

.

.

Je sais bien que ce quartier a plus été rénové que restauré mais j’aime l’ambiance qui s’en dégage, j’aime le soin apporté pour faire de ces ruelles un ensemble cohérent, agréable et représentatif de ce à quoi ressemblait Dubai avant la découverte du pétrole dans les années 1960. Au milieu de ces bâtiments se trouvent également des maisons historiques où séjournèrent sheikhs et princes, des musées sur l’histoire de la ville, sur l’art et les traditions de la péninsule arabique.

Un peu plus loin, le Dubai Heritage Village, une copie du quartier Bastakia, est toujours en travaux. Tout étant fermé, je rejoins le cœur de Bur Dubai. Si tu aimes les souks, laisse-toi imprégner par l’ambiance de ceux de Dubai mais attends-toi à être constamment sollicité par les vendeurs qui n’hésitent pas à te prendre par l’épaule. J’avoue, cette insistance me trouble toujours un peu et pour cette raison j’ai préféré le souk aux épices, à Deira. Mais je l’ai aussi préféré pour ses couleurs et pour l’odeur enivrante de l’encens qui se diffuse dans l’air. J’ai toujours aimé l’odeur de l’encens.

.

SE LAISSER ENIVRER
PAR LE PARFUM DE L’ENCENS

.

Fumée d’encens sur fond d’épices.

.

.

.

Tant qu’à être dans cette partie de la ville, laisse-toi porter sur les bords de la crique pour voir la ville s’animer, observer les abras (bateau-taxis en bois traditionnels) passer d’une rive à l’autre, longer le port de dhows, les boutres traditionnelles chargées de marchandises en tout genre. Cette promenade contribue à effacer ce cliché selon lequel Dubai est une forêt de gratte-ciels défiant la gravité. Ici, on est bien dans le Dubai traditionnel et authentique.

.

.

.

.

.

LA BURJ KHALIFA

.

La ligne rouge du métro dubaïote est parallèle à la mer et longue la Sheikh Zayed Road. Cette route à voies multiples est un des symboles de la croissance incroyable de Dubai. Bordée de divers quartiers d’affaires aux tours pointant vers le ciel. Depuis la fenêtre du métro, la ville défile sous le regard, elle semble sans fin, elle en devient presque hypnotique. Direction la Burj Khalifa et le Dubai Mall.

.

.

.

Le Dubai Mall, c’est le plus grand centre commercial du monde, rien que ça ! Je ne suis pas très porté sur les centres commerciaux mais là, j’avoue avoir été complètement conquis, j’avais envie de manger dans chacun des restaurants, d’entrer dans toutes les boutiques. Le Dubai Mall, c’est aussi un grand bassin avec un spectacle de fontaines à partir de 18h et une vue imprenable sur la Burj Khalifa.

La Burj Khalifa, c’est la tour la plus haute du monde ! Elle domine Dubai de ses 830 mètres de haut et elle est un festival de chiffres hallucinants à elle toute seule : 12 000 travailleurs, 5 ans de travaux, 162 étages, 57 ascenseurs, 1044 appartements, 304 chambres… Les visiteurs peuvent avoir accès aux 124e et 125e étages. Ceux qui choisissent le ticket “At The Top” monteront jusqu’au 148e étage pour 77 secondes d’ascenseur !

Depuis le 148e étage, une vue incroyable à 360° sur la ville. J’ai trouvé ça tellement impressionnant d’être au-delà des gratte-ciels. En fait, on se rend compte que Dubai n’est pas faite que de grandes tours mais qu’en dehors des quartiers financiers, ce sont des maisons.

.

.

.

.

UNE IMPRESSION D’AMÉRIQUE
À LA DUBAI MARINA

À l’heure où j’écris cet article, je ne suis encore jamais allé aux États-Unis mais la Marina de Dubai m’a donné l’impression d’y être, peut-être une ville comme Chicago ou Dallas. Ces grands gratte-ciels collés les uns aux autres, modernes et rutilants.

J’ai aimé me promener à la Marina, suivre la promenade qui longe l’eau et me retrouver au milieu de toutes ces tours impressionnantes. J’imagine que c’est l’effet produit quand on visite une ville américaine pour la première fois.
La promenade fait 7 kilomètres, de quoi t’occuper une partie de la journée, et est souvent bordée d’un chapeler de restaurants appétissants. Ce côté moderne de Dubai, c’est un peu le paradis pour les amoureux d’architecture, de design et de photographie, toutes ces formes élancées vers le ciel offrant un spectacle tellement surprenant.

.

 

.

.

MADINAT JUMEIRAH,
LA BURJ AL ARAB
ET UNE BAIGNADE DANS LES EAUX
DU GOLFE PERSIQUE

.

Depuis la Marina, un bus te déposera devant Madinat Jumeirah, un autre lieu symbolique de Dubai. Ici, une ville arabe typique a été totalement imaginée et abrite boutiques, restaurants et hôtels. C’est un des lieux prisés des touristes, des expats et des Emiratis. Tu peux même faire un petit tour d’abra sur les eaux des bassins pour une expérience encore plus marquante.

.

.

.

.

Tu l’as reconnue, la tour sur la dernière photo ? C’est la Burj Al Arab, peut-être le monument le plus reconnaissable de Dubai avec son architecture en forme de voile. Mesurant 321 mètres, elle abrite un hôtel de luxe (7 étoiles selon certains journalistes) dont le prix moyen des suites les moins chères oscille entre 1800 et 4200€ la nuit. Interdit aux visiteurs, on peut néanmoins accéder au salon de thé qui, pour 70€, propose thé, champagne et environ 7 plats (mignardises, saumon fumé…).

Construite en 1993, la tour est probablement le premier symbole du renouveau de Dubai et l’entrée de la ville dans l’ère pétrolière et la folie des grandeurs.

On ne peut certes pas accéder au Burj Al Arab, mais le plus beau point de vue sur la tour est sans doute depuis la plage, accessible en quelques minutes à pied depuis Madinat Jumeirah.

.

Burj Al Arab au coucher du soleil.

.

.

.

La plage est assez grande et très propre. D’ailleurs, c’est une des choses à savoir sur Dubai : c’est une ville très propre. Aucun déchet ne jonche les rues, le métro et les bus sont ultra propres, les plages aussi. Aucun papier, aucun plastique ne flotte dans l’eau ou ne traine sur le sable. Il y a d’ailleurs une loi à Dubai qui interdit de circuler avec une voiture sale car les autorités trouvent que cela nuit à l’image de la ville. On est en décembre, il fait 30°C et l’eau est délicieusement tempérée. C’est trop bon pour résister, c’est parti pour une petite baignade, ma première dans le golfe persique !

.

.

.

.

.

DUBAI PRATIQUE

Cet article n’est pas une liste exhaustive de toutes les activités possibles et imaginables à Dubai, loin de là. Tu peux facilement passer une semaine à Dubai si tu veux visiter les différents parcs d’attractions (Riverland, Global Village…), faire du ski (Mall of the Emirates), visiter l’Aquarium (Dubai Mall) ou encore te rendre au Miracle Garden (qui m’a déçu et qui est, pour moi, un honteux gaspillage d’eau) Sinon trois-quatre jours dans la ville seront assez.

Contrairement aux idées reçues, Dubai n’est pas une ville chère : les transports sont très bon marché (bus, métro et taxi).

Pour te déplacer, pense à prendre ta Nol Card, disponible dans toutes les stations de métro. Tu peux l’utiliser pour les bus et les métros, et les tarifs sont vraiment avantageux.

Garde en mémoire que le métro n’est pas comme à Paris : à ta sortie de métro, tu es rarement pile à l’endroit que tu veux visiter. Il te faudra souvent poursuivre en bus, à pied ou en taxi.

.

.

.

Notre escapade à Dubai est maintenant terminée,
j’espère qu’elle t’a plu,
si oui, n’hésite pas à laisser un commentaire
pour me dire ce que tu en as pensé !

Je te donne rendez-vous dans le prochain article,
on part à Abou Dhabi 🙂

.

.

22 COMMENTAIRES

  1. Dubai m’avait jamais vraiment attiré mais votre article me montre une image totalement différente de ce que je m’imaginais !! merci quelle belle re-découverte

  2. Tu as bien raison, parfois il faut se laisser porter par les villes sans avoir de préjugés. C’est une belle balade que tu nous racontes là, qui me rappelle un peu Singapour ou ce que j’imagine de Las Vegas… Merci pour la découverte !

    • Singapour est une ville que je rêve de visiter, j’espère y aller un jour 🙂 Oui, c’est bien de se laisser ouvert et de prendre tout ce que la ville a à donner, même si c’est loin de nos habitudes 🙂

  3. Dans mon imaginaire je réduisais Dubai à un lieu ultra pollué, la quintessence de la société de consommation et du bling bling, du coup –> pas pour moi ! mais tes photos sont très belles ça donnerait presque envie de se laisser tenter, juste par curiosité 😉

    • C’est bien la curiosité parfois 🙂 C’est vrai que c’est pas la destination qui fait rêver mais j’ai aimé me laisser porter par un lieu aux antipodes de ce que je recherche habituellement ^^

  4. Tes photos sont magnifiques. On sentirait presque flotter le parfum de l’encens. A priori, je n’en aurai pas fait une destination mais là tu suscites mon intérêt. Merci pour cette découverte.

  5. Je t’avoue que ce n’est pas Dubai que je juge, ni la beauté du pays, mais la façon de voir le monde de l’élite de celui-ci. La marina m’a beaucoup fait penser à Miami, tu as raison de lui trouver des similitudes avec les USA ! La ville traditionnelle reconstituée a l’air aussi très jolie, dommage que ce soit purement artificiel. Enfin bref, Dubai ce n’est pas encore pour moi, je continuerai de le découvrir à travers de beaux articles comme le tiens !

    • Merci Lauriane,
      je partage ton point de vue. Je t’avoue que c’est l’occasion qui m’a fait aller à Dubai car ça n’aurait pas été ma priorité mais je suis tout de même content de l’avoir vue de mes propres yeux. j’aurais aimé plus d’authenticité en effet mais je m’attendais à bien pire donc finalement j’ai quand même été agréablement surpris ^^

  6. Vraiment super cet article ! Ca montre un peu plus en détail Dubai, cette ville qu’on croit tous connaitre ! Pour ma part j’y suis passée deux fois, mais je ne connais que l’aéroport (escale pour l’Asie, puis en revenant d’Australie ^^), et la vue depuis l’avion (très impressionnant !). Tu as éveillé ma curiosité, avec l’aspect “vieille ville”, les marchés… Je ne connaissais que les buildings x) J’aimerais beaucoup voir la Burj Khalifa, ça doit vraiment être fou en vrai ^^ Même si la ville ne m’attire pas trop, j’aimerais bien la découvrir pour me faire ma propre opinion, mais juste pour quelques jours par contre 😉
    En tout cas tes photos sont magnifiques ! Bravo !

    • Merci 😊
      Il y a un côté intéressant à Dubai si on accepte de se laisser surprendre. En tout cas, ravi d’avoir éveillé y’a curiosité sur cette ville 🙂

  7. Encore une fois tes photos sont sublimes, merci pour ce partage. Tu sais que je pense doucement à faire une petite escapade à Dubaï, mais ça c’était avant de te lire : maintenant je suis convaincue ! J’espère donc que ce voyage se réalisera. Je suis si curieuse de voir au-delà de la réputation bling bling de Dubaï, comme tu as su nous le montrer ici 🙂

    • Oh merci ça me fait vraiment plaisir ! J’ai aimé découvrir Dubai au delà du cliché. Le bling bling n’est jamais loin mais c’est quand même sympa. Et c’est bien de se faire sa propre idée ^^

  8. Quel super article. Ça permet d’en apprendre un peu plus sur cette ville dont on peut facilement avoir des aprioris négatifs. Finalement il y plein de choses à voir et à faire. Belle découverte pour moi qui ne connais absolument pas.

    • Merci ! Oui, la plupart des gens ont une image négative de cette ville mais rien ne vaut de voir de ses propres yeux pour se faire sa propre idée 🙂

  9. Mieux vaut tard que jamais, je découvre ton article sur Dubai seulement maintenant !

    Je n’ai jamais été attirée par cette ville. En fait, ce qui m’a toujours dérangée, c’est cette image de temple de la consommation aux projets gargantuesques à l’impact écologique désatreux. Je me rends compte que c’est un peu injuste, voire hypocrite, notamment quand je pense à d’autres mégapoles. J’ai par exemple vécu plusieurs mois à Kuala Lumpur, ville des megamalls on ne peut plus climatisée (sérieux, est-il bien nécessaire de passer de 35 à 20°C ?!). Ca ne m’a pas empêchée de l’apprécier, parce que la capitale malaise, c’est tellement plus que ça ! J’y passerai d’ailleurs une semaine en juillet, et je suis plutôt enthousiaste !

    Quoiqu’il en soit, mission réussie, tu as cassé mes préjugés. Je n’aurais jamais imaginé un quartier comme le vieux Dubaï !

    J’ai vu ça passer dans les commentaires, et je confirme : tes photos sont superbes ! 🙂 Quelle longueur focale pour la Burj Khalifa ? 😉

    • Alors pour la clim, le bling bling et les projets gigantesques pas du tout écologiques je te rejoins totalement. Le Miracle Garden par exemple m’a mis très mal à l’aise.
      Mais j’ai été heureux de découvrir une autre facette de la ville et n’ai préféré parler de ce qui m’a plu plutôt que de faire un procès à charge ^^ Merci, c’est gentil 🙂

Qu'en pensez-vous ? Laissez un commentaire :)