France

Immersion dans le Sundgau belfortain

 

Et si on se laissait glisser dans un territoire méconnu ?
Je t’emmène dans un lieu qui ressemble à s’y méprendre à l’Alsace,
un coin de France bucolique et plein de couleurs,
le Sundgau belfortain.

Cap sur le Territoire de Belfort, un département du nord de la Franche-Comté, à la croisée d’influences aussi diverses que fascinantes. C’est probablement un des départements les moins touristiques de France alors qu’il a bien des atouts, notamment la jolie ville de Belfort dont je te parlerai dans un prochain article, mais aussi sa nature et ses petits villages pittoresques. C’est d’ailleurs une promenade au cœur de ces villages que je te propose aujourd’hui, un périple coloré ponctué d’étangs, de forêts, de ruines médiévales et de villages étonnants. Partons découvrir le Sundgau belfortain.

Le Sundgau, qu’est-ce que c’est ? On nomme Sundgau la partie sud de l’Alsace, un territoire dont la capitale historique est Altkirch. Son nom vient de l’alémanique et signifie Comté du Sud. Pendant plusieurs siècles, jusqu’en 1871, le Territoire de Belfort (département qui n’existait alors pas encore) était intégré au Haut-Rhin. Quand, à la suite de la guerre de 1870-1871 l’Alsace et une partie de la Lorraine sont intégrées à la Prusse, Belfort et ses environs restent en territoire français et sont rattachés à la Franche-Comté. Voilà qui explique ce petit bout d’Alsace en Franche-Comté !

L’influence alsacienne est encore bien présente dans le Territoire de Belfort, surtout dans la partie terrifortaine du Sundgau où on retrouve une architecture typique de nos voisins du nord et une ambiance particulière.

Aujourd’hui, les géographes décrivent le Territoire de Belfort comme une terre de transition entre Alsace et Franche-Comté. une terre où les clochers comtois cohabitent avec les maisons à colombages, une terre où les contreforts des montagnes du Jura saluent les ballons vosgiens.

.

LE TERRITOIRE DE BELFORT,
TERRE DE TRANSITION
ENTRE ALSACE ET FRANCHE-COMTÉ

.

Paysage du Sundgau Belfortain

.

Pour bien commencer cette escapade bucolique,
on prend la direction de Delle.

.

.

.

DELLE, LA PERLE
DU TERRITOIRE DE BELFORT

.

Ça faisait longtemps que je souhaitais visiter Delle. Cette ville, c’est un des joyaux de ce département, une jolie cité au centre historique bien conservé et aux façades colorées et fleuries. La ville touche la Suisse et est une proche voisine du département du Doubs et du Haut-Rhin.

.

.

.

.

.

Se promener dans les rues de Delle, c’est se plonger au cœur d’une ville pittoresque au patrimoine étonnant : en quelques pas on passe des vieux remparts médiévaux à la tour d’un ancien château, en passant par de nombreuses maisons datant de la Renaissance. Et quel magnifique exemple de croisement des influences que cette ville où les maisons colorées et à colombages côtoient une église coiffée d’un clocher comtois !

.

La visite du centre historique est rapide car il se concentre principalement autour de quelques rues mais ça en vaut vraiment la peine.

.

.

.

.

Le bâtiment probablement le plus connu de Delle est sa maison dite des Cariatides. Maison de bourgeois construite en 1577 devenue maison de justice, elle trône sur la place centrale du vieux bourg. Elle a notamment hébergé Frédéric-Guillaume III de Prusse et le tsar Alexandre Ier.

Sur la façade, cinq poutres sculptées soutiennent la partie supérieur du pignon, ce sont elles les cariatides. Chacune représente un personnage : « Le personnage central qui porte le glaive et la balance est évidemment l’image de la Justice. L’identification des autres figures est plus délicate. Elles peuvent représenter la civilisation face au monde sauvage. Les cinq éléments sculptés symboliseraient donc la Justice s’étendant à l’ensemble de l’humanité. » (source : site de la ville de Delle)

.

.

.

À quelques kilomètres de Delle, se trouve la ville de Beaucourt, une ville industrieuse qui a eu son moment de gloire grâce à une famille prestigieuse, la famille Japy. Cette grande dynastie a marqué le paysage industriel français. En 1777, ils se lancent dans l’horlogerie puis se diversifient  : pendules, outillage, moteurs, luminaires, meubles de jardin, moulins à café, machines à écrire. Dans les années 1880, les usines Japy emploient plus de 5 000 ouvriers. La ville de Beaucourt s’étend et la famille Japy fait construire pas moins de 13 châteaux (dont 4 ont disparu), aménage parcs et jardins et fait même construire des quartiers pour les ouvriers, des cités-jardins, reliant les usines par de petits sentiers ombragés.

En 1979, après plusieurs années de crise économique, la dernière entreprise Japy est mise en liquidation. Aujourd’hui, le Musée Japy, installé dans les anciens ateliers d’horlogerie, retrace l’épopée d’une entreprise qui, de simple manufacture en 1777 devint la deuxième plus grande industrie française sous le Second Empire.

.

.

.

.

SUR LES ROUTES DU SUNDGAU

.

Cette fois ça y est, quittons les zones urbaines pour sillonner les chemins de campagne et traverser des villages craquants. Tu verras, c’est comme si on était déjà en Alsace !

.

.

TU VERRAS,
C’EST COMME SI ON ÉTAIT
DÉJÀ EN ALSACE

.

.

.

.

Le Sundgau, c’est un coin vraiment adorable et bucolique, calme et paisible. À peine sorti des villages, les chemins de campagne invitent à une promenade grands yeux ouverts. À perte de vue s’étalent champs et forêts, les routes sont bordées d’herbes hautes et de fleurs sauvages, les jardins accueillent des arbres coulant sous les fruits mûrs. Parfois, entre les branchages, on distingue des étangs et si tu me connais bien, tu devrais savoir que j’ai une passion pour les étangs, les lacs et les rivières.

.

.

.

.

.

J’ai adoré découvrir ces villages typiques, à la croisée des influences et des histoires, hier alsaciens, aujourd’hui comtois, fruits de frontières mouvantes au gré de la folie des hommes. Tous les villages du Sundgau n’arborent pas forcément de jolies maisons alsaciennes mais certains valent vraiment le détour. Mes préférés sont Réchésy, Suarce et Fontaine. À Fontaine, devant l’église, il y a d’ailleurs un tilleul vieux de plus de 400 ans.

.

Lire aussi : Belfort et le Ballon d’Alsace

.

.

.

.

.

Dans la petite commune de Courtelevant,
se trouve un moulin dont une partie date de 1600
.

.

.

.

Dans la commune voisine, à Florimont,
dominant l’église et le village, une tour médiévale en ruine veille.
.

.

.

.

Et une dernière promenade nature
autour de l’étang du Moulin des bois, aux portes de Belfort.
.

.

.

La promenade dans le Sundgau belfortain
se termine ici, sur les reflets de cet étang paisible.
Est-ce que ça t’a plu ?

.

.

.

You Might Also Like...

25 Comments

  • Reply
    Veronique
    4 mars 2019 at 11 h 26 min

    c’est fascinant, j’ignorais tout de ce département, de son histoire et de son patrimoine.
    c’est une très jolie découverte pour moi, merci pour ce bel article, ça donne envie d’explorer davantage notre pays !

    • Alexis
      4 mars 2019 at 11 h 28 min

      Merci Veronique.
      En effet, la France est encore pleine de jolies surprises à découvrir 🙂

  • Reply
    Thanagra
    5 mars 2019 at 12 h 06 min

    ” Les étangs du Sundgau ” est une des boucles cyclables rattachée à la Francovélosuisse
    Ce circuit vélo ( le 644 sur les panneaux ) fait 37 km sans trop de difficultés.
    On le commence généralement à Delle, Bourogne ou Montreux-Château

    • Alexis
      5 mars 2019 at 14 h 11 min

      Oh super, merci pour l’info, je garde l’idée pour une prochaine escapade 🙂

  • Reply
    Renate de Patissea
    5 mars 2019 at 21 h 56 min

    Mais quel article génial ! j’ai appris beaucoup de choses sur les villes voisines et porterai désormais un autre regard sur Delle. Merci !

    • Alexis
      5 mars 2019 at 22 h 03 min

      Oh merci 😊 Je suis ravi que cet article te plaise et que tu y aies appris des choses 🙂

  • Reply
    Annabelle Fréchette (@MatanteA)
    6 mars 2019 at 2 h 40 min

    Je ne connaissais absolument pas cette région mais elle est magnifique! Ces maisons à colombage, cet air de campagne, j’adore!

    • Alexis
      6 mars 2019 at 10 h 49 min

      Merci Annabelle 😊 c’est un très joli coin (assez loin des touristes en plus ^^)

  • Reply
    kekeli
    6 mars 2019 at 13 h 27 min

    J’habite à Delle et c’est vrai que c’est une très jolie ville !! Merci de la faire découvrir avec ces si jolies photos. Si tu es d’accord je ferai un article sur mon blog avec un lien vers ton article.

    • Alexis
      6 mars 2019 at 13 h 43 min

      Merci c’est très gentil, je me suis toujours demandé pourquoi on ne la mettait pas plus en avant car c’est très joli en effet
      Oui pas de problème 🙂

  • Reply
    canaille-sympa (@canaille_sympa)
    6 mars 2019 at 13 h 41 min

    Très joli endroit ! C’est drôle : dès que l’on passé la moitié nord de la France, les toits deviennent plus pointus.
    Les photos sont vraiment sympa !
    Bisous 🙂

    • Alexis
      6 mars 2019 at 13 h 44 min

      Merci 😊 oui c’est très joli et apaisant comme coin 😉
      Je n’y avais jamais pensé mais tu as raison 🙂

  • Reply
    Coralie
    6 mars 2019 at 18 h 10 min

    Les toits deviennent plus pointus pour retenir la neige 🙂 Dans le Sud il n’y a pas vraiment ce problème, mais par chez nous c’est très courant ! Et trop de neige sur un vieux toit peut le faire s’écrouler … D’où les pentes 🙂

    • Alexis
      6 mars 2019 at 18 h 46 min

      Merci 😊

  • Reply
    Itinera magica
    7 mars 2019 at 15 h 06 min

    Je découvre grâce à toi cette région dont j’ignorais tout. Magnifique ! Et tellement intéressant comme histoire.

    • Alexis
      7 mars 2019 at 23 h 32 min

      Content que ça te plaise, la prochaine fois, cap au nord 🙂

  • Reply
    Josiane
    7 mars 2019 at 17 h 31 min

    Oh merci de mettre en avant cette partie de la région dont on parle peu. j’ai grandi au milieu de ces maisons à colombages, de ces forêts et de ces étangs, ça me fait tellement plaisir de voir cette destination sur un blog voyage.avez-vous visité Belfort aussi ?

    • Alexis
      7 mars 2019 at 23 h 35 min

      J’ai adoré la découvrir, c’est vrai qu’elle est très peu mise en avant par l’office du tourisme régional alors qu’elle regorge de belles surprises. Oui j’ai visité Belfort, ce sera le sujet de mon prochain article ^^

  • Reply
    SebThana
    7 mars 2019 at 23 h 31 min

    j’ai vécu plusieurs années à Suarce, c’est amusant de retrouver ce village sur un blog voyage 🙂
    très chouette article qui décrit si bien notre région

    • Alexis
      7 mars 2019 at 23 h 35 min

      Merci, c’est très gentil 🙂

  • Reply
    tania
    9 mars 2019 at 13 h 25 min

    MERCI pour la balade
    tes photos sont toujours extra
    dis comment tu fais pour avoir toujours du beu temps ? quel pacte as-tu signé je m’interoge

    • Alexis
      9 mars 2019 at 13 h 37 min

      Merci Tania
      Pas de pacte, c’est juste que j’adapte autant que possible mes destinations en fonction des saisons. Par exemple je voyage très peu en France entre octobre et avril. Voilà pourquoi j’ai choisi Argentine et Émirats pour mes voyages d’hiver ^^

  • Reply
    kekeli
    14 mars 2019 at 13 h 36 min

    mon article sur mon blog aujourd’hui avec comme promis le lien vers le tien ! Bonne journée.

  • Reply
    Paule-Elise
    17 mars 2019 at 10 h 54 min

    Encore une bien belle balade que tu nous proposes dans cette région effectivement méconnue mais qui a l’air de receler de tant de trésors cachés. Merci pour la découverte !

    • Alexis
      17 mars 2019 at 12 h 39 min

      Mais oui, tant de surprises et de trésors inattendus ^^
      Merci à toi 🙂

Qu'en pensez-vous ? Laissez un commentaire :)

%d blogueurs aiment cette page :