Dernière étape de notre aventure en Patagonie, la visite du glacier Perito Moreno est le point d’orgue de ce voyage ! C’est tellement incroyable de se trouver là, en face d’un glacier monumental (sa superficie dépasse celle de Buenos Aires) et d’admirer les teintes de bleu turquoise et de blanc à perte de vue. Je n’ai jamais eu la chance de voyager en terre arctique et je n’ose imaginer l’émotion que l’on ressent face à cette nature si fragile, face à ces neiges jusqu’alors éternelles, ce manteau de glace si fascinant. Quand je me retrouvais là, face au Perito Moreno, je me sentais chanceux et privilégié d’avoir la possibilité de voir ce lieu tellement beau. Bon, aujourd’hui, pas de grosse randonnée, on va simplement se lancer sur les petits pontons de bois qui te permettent d’approcher le glacier. Tu es prêt ?

.

.

LE PERITO MORENO,
C’EST LE POINT D’ORGUE
DE CE VOYAGE !

.

.

.

Monstre de glace, Perito Moreno.

.

.

.

.

Le glacier se trouve dans le Parc Naturel des Glaciers (Parque Natural de los Glaciares) dont l’entrée est payante. Tu n’es pas obligé de prendre une excursion pour le voir, rends-toi simplement à la gare routière de El Calafate, il y a des bus réguliers qui se rendent au glacier et t’en ramènent. À confirmer lors de l’achat mais les derniers bus partent vers 18h30. Si tu as un véhicule de location, tu peux partir plus tard. Une fois sur place, il y a trois boucles de randonnées pour découvrir le glacier. Les trois sont faisables avant de retourner prendre le bus.

.

.

.

.

.

Je te le dis franchement, en soi, il n’y a pas grand chose à visiter mais tu pourrais y rester des heures ! C’est tout simplement magnifique et émouvant, une vision venue d’ailleurs, un décor qu’on ne voit pas tous les jours. Alors tu te promènes sur les différents sentiers, tu t’assieds pour observer, tu repars jusqu’au prochain point de vue et tu ne te rends même pas compte que le temps file à une vitesse folle.

.

.

.

.

.

Autre chose d’absolument fascinant, c’est le bruit de la glace qui craque. Il y a un bruit sourd, comme une détonation, qui émane de ce géant de glace. Et, parfois, un pan de glace s’effondre dans l’eau dans un fracas étonnant. Du coup, maintenant, je rêve de glace et de paysages arctiques, d’icebergs et d’horizons blancs !

.

.

.

Alors dis-moi, le Perito Moreno,
ça te tente ?

.

.

10 COMMENTAIRES

  1. Vision sublime… l’approcher de si près pour voir ses belles couleurs et entendre ses craquements, c’est juste fou 🙂 Il a l’air encore en “bon état” comparé à l’état des glaciers dans les Alpes ou en Nouvelle-Zélande, grisâtres et reculant à grands pas chaque année… ou peut-être n’est-ce qu’une façade ?

    • Oui c’est ça qui est dingue, le voir de si près ! Apparemment il est en bon état (il a une superficie supérieure à celle de Buenos Aires), espérons qu’il le reste

    • Ravi que cet article ait pu t’aider à préparer ta visite.
      Tu as vraiment eu raison d’y aller, ça aurait vraiment été dommage de le manquer.
      En effet, c’est un lieu incroyable <3

Qu'en pensez-vous ? Laissez un commentaire :)