Argentine

Patagonie : randonnée à la Laguna Torre

 

Nous voilà repartis pour une deuxième randonnée ! Après l’inoubliable Fitz Roy hier, on rechausse les crampons pour s’aventurer sur un nouveau sentier tout aussi fascinant. Le programme aujourd’hui, c’est une jolie randonnée d’une vingtaine de kilomètres vers la Laguna Torre, une autre belle lagune qui s’étend majestueusement au pied du Cerro Torre. Des trois grandes randonnées qu’on fera au départ de El Chaltén, celle d’aujourd’hui est la moins compliquée, car on ne compte que 250 mètres de dénivelé sur 9 kilomètres. Je vais t’avouer que ça m’arrange car hier quand je suis rentré à l’hôtel après l’éprouvante redescente du Fitz Roy, j’avais vraiment (vraiment) mal aux genoux. Même si la nuit leur avait fait du bien, je voulais éviter de trop forcer dessus sur cette nouvelle randonnée.

En tout cas, cette balade à la Laguna Torre nous en a encore mis plein les yeux en nous offrant une nouvelle plongée dans la nature sauvage et préservée de Patagonie. C’est tellement fascinant de voir ces étendues immenses de nature sans aucune maison, aucun ligne électrique, rien, juste des forêts, des ruisseaux, des paysages magnifiques à perte de vue.

Je suis franchement dans mon élément, j’aime les paysages isolés et loin de toute civilisation, j’aime la sérénité qui se dégage de cette nature sauvage, du coup, ces randonnées, c’est un vrai moment de communion avec la nature. Si t’as besoin de prendre le large pour prendre l’air et faire le vide dans ta tête, une randonnées dans un environnement pareil, c’est juste parfait !

.

CES RANDONNÉES,
C’EST UN VRAI MOMENT
DE COMMUNION AVEC LA NATURE

.

.

.

Assez bavardé, il est l’heure de repartir.
La lumière dorée du soleil matinal est idéale pour commencer la journée.

.

Départ de El Chalten pour la Laguna Torre.

.

.

.

Le sentier commence par une montée avant de s’engouffrer dans un sous-bois. Par moments, le panorama s’offre là, devant tes yeux, au moment où tu t’y attends le moins : c’est une vue sur un ruisseau fougueux se frayant un chemin dans la vallée, c’est un mirador sur le Fitz Roy et ses neiges éternelles, c’est une vue plongeante sur une mer d’arbres et de végétation.

.

.

.

.

.

.

On marche d’un bon rythme mais on se fait quand même régulièrement doubler. Sur ce sentier également, tu es rarement seul mais l’immensité des lieux te donne assez souvent l’impression d’être seul au monde. On admire en chemin la silhouette imposante du Cerro Solo encore couvert de neige, les pointes fascinantes du Cerro Torre qui joue à cache-cache avec les nuages, et on apprécie les pauses au bord des rivières. Marcher c’est bien, mais faire des pauses c’est bien aussi ^^

.

.

.

.

.

.

Quand on arrive au bout du sentier, la vue est tellement belle !
Une vision sublime oscillant entre bleu, gris et blanc, je m’en lasse pas.

.

.

.

Rendez-vous dans le prochain article,
pour une ultime randonnée qui vaut le détour !

.

.

You Might Also Like...

4 Comments

  • Reply
    Itinera magica
    24 septembre 2019 at 13 h 21 min

    C’est vraiment renversant de beauté…

    • Alexis
      24 septembre 2019 at 13 h 59 min

      Oh oui, tu adorerais 🙂

  • Reply
    lalykorneillettree
    29 septembre 2019 at 15 h 25 min

    Ohlalalalalalalala, je meurs devant tant de beauté !!!! Nan mais ça ne paraît pas réel tellement c’est beau ! Des paysages qui doivent être inoubliables ! C’est d’ailleurs magnifique cette trouée de ciel bleu juste au dessus des cimes enneigées ! La balade durait combien de temps 8

    • Alexis
      2 octobre 2019 at 8 h 08 min

      En effet, les paysages sont inoubliables comme tu dis. La balade est sur environ 20 km aller/retour, en partant vers 8h on rentrait vers 16-17h donc environ 8h de marche + le pique-nique et les arrêts photo 🙂

Qu'en pensez-vous ? Laissez un commentaire :)

%d blogueurs aiment cette page :