Santa Cruz et ses alentours.
Voici venue la dernière étape de ce voyage à Tenerife.
Santa Cruz, c’est la capitale de l’île, tranquille douce et accueillante.
C’est aussi un bon point de départ pour découvrir de superbes villes coloniales.

fioriture

J’étais déjà venu à Tenerife, il y a bien longtemps. Je devais avoir une dizaine d’année quand mes parents, ma sœur et moi avons pris l’avion  (je crois que c’était une première pour chacun d’entre nous) en direction de Santa Cruz. De ce voyage, je garde quelques souvenirs : le Teide, une femme hurlant après son fils, en espagnol, dans la rue vraiment pentue, ma mère me courant après derrière un bus (cherchez pas), ma sœur grimpant une dune de sable (qui en fait n’était pas du sable mais je l’ai compris bien longtemps après), le mal de mer sur le catamaran pour voir les dauphins et mon père qui voulait absolument se rendre à un certain endroit mais qui nous a emmené dans un lieu vraiment pourri et bizarre. Au-delà de ça, je serais bien incapable de dire ce que l’on a fait.

Alors en quelque sorte, ce retour à Tenerife, une vingtaine d’année plus tard, c’était comme une première fois. La seule chose où je me suis dit “hey mais je m’en souviens”, c’est la forme du Teide… c’est dire ! C’est pourquoi, quand je suis arrivé à Santa Cruz, j’avais vraiment l’impression d’y venir pour la toute première fois. Et puis il y a ses villes coloniales, ses belles voisines qui raviront les amateurs de jolies cités colorées et chaleureuses, au charme typiquement espagnol d’antan.

Dans cet article, on va donc parler un peu de Santa Cruz, cette ville plutôt sympa, avant de s’embarquer au volant d’une fiat 500 d’un bleu turquoise plus visible tu meurs pour aller découvrir les environs. Alors si t’es prêt, attache ta ceinture car c’est moi qui conduis ! Olé !

.

.

.

SANTA CRUZ DE TENERIFE

Santa Cruz, c’est un petit centre colonial coloré, plein de charme,
une superbe vue sur la mer et des ruelles agréables.

.

.

.

Santa Cruz, c’est un peu la ville dans laquelle on aimerait vivre ! Il y a toutes les commodités d’une grande ville, le calme en plus. En effet, Santa Cruz est une ville calme, tranquille et relativement silencieuse. Ici, les klaxons sont bannis dans le centre, le trafic n’est pas monstrueux et on y circule assez facilement (même dans les petites rues en pentes du centre historique). En plus, les artères passantes et commerçantes regorgent de restaurants, bars à tapas, boutiques, produits locaux ce qui laisse la part belle au shopping et détente en tout genre.

Du coup, dans cette ville plutôt calme et reposante, on a envie de tout sauf de se presser. À Santa Cruz, le maître mot, c’est prendre son temps et ce pour tout ce que vous aurez à faire. Même les courses au supermarché sont apaisantes, c’est dire !

Si l’envie de marcher un peu te tente, le port aménagé inclut une piste (cyclable et piétonne) pour marcher le long de la mer. La vue depuis la digue est juste magnifique sur le large et la côte.

.

.

.

.

Je savais Santa Cruz nettement moins charmante que sa voisine San Cristobal de La Laguna, ancienne capitale de l’île et à l’architecture colorée et résolument coloniale, mais elle a un côté attachant et intéressant. Même si on ne se sent pas ébahis par ce que l’on voit, on apprécie de passer du temps dans ses rues, de chiner devant ses vitrines, de visiter ses églises et ses parcs. Santa Cruz est une capitale agréable et idéale pour se détendre après une journée de visite.

.

.

.

.

PLAYA DE LAS TERESITAS

.

Parce qu’aller à Tenerife sans profiter de ses plages, c’est comme aller dans un restaurant gastronomique pour ne commander qu’un perrier citron, va faire un tour à la plage de Las Teresitas !

.

.

.

LA PLUS BELLE
PLAGE DE TENERIFE !

.

.

D’entrée de jeu, le lieu fait son petit effet. Le soleil chauffe vite mais c’était trop tentant d’aller faire trempette sur une des plus belles plages de Tenerife. Il faut dire que la plage des Teresitas cumule les points forts : une longue plage de sable fin, une eau claire et à température divine, un vrai calme et une magnifique vue sur les montagnes et le petit village de San Andrés ! En haute saison, elle est littéralement prise d’assaut car elle se trouve dans un cadre autrement plus agréable et authentique que les plages du sud, beaucoup plus touristiques.


.

.

.

UNE VIRÉE AU PARC D’ANAGA

La péninsule nord-est de l’île est un superbe parc naturel
fait de montagnes verdoyantes et de sublimes plages.
Définitivement une belle découverte que j’aimerais approfondir lors d’une prochaine visite.

.

.

Pour de belles randonnées nature
ou de jolies promenades sur des plages désertes,
c’est au parc d’Anaga qu’il faut aller !

.

.

.

SAN CRISTOBAL DE LA LAGUNA

L’ancienne capitale coloniale de l’île est une petit bijou.
avec ses ruelles colorées et chaleureuses, et son beau patrimoine.

.

.

LA LAGUNA,
UNE VISITE INCONTOURNABLE

.

.

Pour moi, San Cristobal de La Laguna est LA ville à ne pas manquer sur Tenerife. Son centre historique est magnifique, plein de maisons charmantes aux façades colorées. C’est un véritable coup de cœur, la ville est accueillante et chaleureuse, on prend plaisir à arpenter en long, en large et en travers les rues et ruelles du vieux centre.

.

.

.

.

.

Quand on se promène à La Laguna, on sent clairement que la ville a un passé aussi riche que son patrimoine architectural. La Laguna, c’est l’archétype même de la ville coloniale espagnole avec ses belles façades, ses cours intérieures ornées de petits jardins, des patios, des balcons de bois, des fontaines… Un vrai dépaysement, surtout quand je repense que la veille, je sillonnais les paysages lunaires et surnaturels de la route du Teide ! Tenerife est absolument fascinante.

.

.

.

.

.

San Cristobal de La Laguna est facilement accessible en bus et en tramway depuis Santa Cruz. Et vu que les deux villes se touchent, le trajet en voiture est rapide de l’une à l’autre.

À quelques kilomètres de là, la petite ville de Tacoronte mérite un petit détour…

.

.

.

TACORONTE

.

Avec ses façades blanches et ses balcons de bois, le vieux centre de Tacoronte rappelle les villages d’Andalousie.

.

.

.

.

Il n’y avait pas foule ce jour-là. Personne dans les rues, personne dans les parcs, personne dans les églises. J’avais l’impression de visiter un village fantôme. La chaleur avait eu raison des habitants qui préféraient rester à l’ombre chez eux qu’au soleil en terrasse. C’est franchement top d’avoir le village rien que pour soi !

Le centre historique de Tacoronte n’est pas très grand et se résume à quelques ruelles autour de l’église. Il y a aussi à proximité un grand parc dans lequel il est agréable de se reposer.

.

.

.

LA OROTAVA

.

À peine arrivé à La Orotava, à quelques pas du centre historique, mon attention est saisie par le chant d’un oiseau. Le son est élevé, l’animal doit être proche, tout proche de moi. Je regarde autour de moi, je ne vois rien. Puis, enfin, je le vois. Vert sur vert, je ne l’avais pas vu la première fois. Il est là, un joli perroquet qui chante pour distraire la foule. Je crois que je n’avais jamais vu de perroquet en liberté et je pensais pas en trouver un ici !

.

.

.

.

À l’instar de San Cristobal de La Laguna, La Orotava est une jolie ville coloniale au centre historique magnifiquement conservé. Le long des rues, les façades des demeures et palais illuminent le paysage de leur ton rose, rouge, jaune ou bleu…

.

.

.

.

Même si j’ai trouvé la ville plus touristique et donc plus fréquentée que La Laguna, elle n’en reste pas moins vraiment agréable pour une promenade haute en couleur. La ville est charmante et il fait bon se perdre dans ses vieilles ruelles étroites.

La Orotava, on pourrait passer des heures à arpenter chaque rue, à lézarder dans ses nombreux jardins fleuris et à admirer les anciennes demeures aux balcons de bois. Cette ville est une petite merveille.

.

.

.

JARDIN D’ACCLIMATATION DE LA OROTAVA

Une petite pause au milieu de fleurs et de plantes
dans un beau jardin tropical, ça te dit ?

.

.

Je suis un fan inconditionnel des jardins en tout genre : du jardin botanique au bosquet fleuri ! D’ailleurs, je te l’avais déjà avoué quand je parlais d’un magnifique jardin sur l’île d’Oléron. Du coup, en visitant Tenerife, je ne pouvais pas manquer LE jardin botanique de l’île par excellence, le sublime jardin d’acclimatation de La Orotava. Bon, pour être honnête, il est plus proche de Puerto de la Cruz que de La Orotava (j’ai rejoint le centre de Puerto Cruz à pied en à peine 20 minutes depuis le jardin, rejoindre à pied La Orotava aurait été beaucoup plus long) mais en tout cas, il mérite vraiment un arrêt. Toutes sortes d’arbres, de fleurs, d’arbustes, toute une palette de couleurs… les différentes allées ombragées sont autant de sentiers de découverte vers un autre monde, un monde floral et botanique qui enchante les sens. Un vrai moment de bonheur pour les amateurs de plantes et de fleurs.

Si tu aimes les orchidées, n’hésite pas à faire une halte au Jardin des Orchidées (quelques minutes de marche en descendant vers Puerto de la Cruz). Une belle promenade bercée par le chants d’oiseaux inséparables, au milieu d’une jolie collection d’orchidées et de fleurs en tout genre.

.

.

.

.

LA CANDELARIA

.

La Candelaria, c’est une petite ville sympa à une heure de route au sud de Santa Cruz. Son petit centre historique est agréable avec ses petites maisons blanches et colorées, son point de vue sur la mer, sa magnifique basilique et sa majestueuse plage de sable noir.

.

.

.

.

La Candelaria, on y vient pour flâner, manger des glaces en terrasse face à la basilique, se promener sur cette magnifique plage de sable noir, découvrir les petites ruelles.

Pour moi, La Candelaria était l’endroit parfait pour dire au revoir à Tenerife, un peu de détente après une semaine de jolies découvertes. J’ai vraiment adoré Tenerife et je n’ai fait que survoler quelques uns de attraits de l’île, il en reste bien d’autres qui mériteraient un second voyage…

.

.

.

.

C’est ici que se termine ce voyage à Tenerife,
sur ces collines verdoyantes et généreuses.
Si tu ne connais pas encore cette île,
je te conseille vivement de songer à partir à sa découverte,
autant pour ses magnifiques villages que pour ses paysages volcaniques incroyables !

.

Alors, tu es prêt pour un voyage à Tenerife ?

.

6 COMMENTAIRES

  1. Tu me fais toujours trop rire ! bon y a un gros mystère là : si c’est pas une dune de sable sur laquelle ta soeur a couru, c’était quoi ? pourquoi ton père te court après ? tant d’énigmes ^^
    Sans surprise j’ai adorééé tes photos de Laguna, ça fait vraiment envie !
    Moi qui cherche un soleil d’hiver, je garde Tenerife dans un coin de ma tête 🙂

    • haha, c’était une sorte de dune de petits gravillons. Et ma mère me courait après car elle est un peu fofolle et moi j’ai couru aussi (car j’ai hérité de ce côté-là d’elle ^^) car je trouvais ça drôle à ce moment-là hihi
      La Laguna est vraiment superbe, tu adoreras !

  2. Bonjour petit explorateur,
    Je suis très tentée par un séjour en février (si cela reste possible) à Ténérife que je ne connais pas du tout. 1er séjour aux Canaries
    Quel est selon toi la ville ou le coin où séjourner et à partir duquel on pourrait rayonner ?

    • Bonjour Sophie,
      Moi j’avais logé à Santa Cruz. Je conseillerais Santa Cruz ou San Cristobal. Les deux villes, très proches l’une de l’autre, offrent toutes les commodités et permettent d’aller n’importe où sur l’île sans avoir à faire trop de route.
      Après, il est possible de trouver de beaux hébergements dans des zones un peu plus isolées (donc plus calmes), et vu que l’île n’est pas immense, les distances à faire en voiture ne sont pas si grandes.

Qu'en pensez-vous ? Laissez un commentaire :)