Il vient d’ouvrir, il est tout nouveau tout beau et il est gorgé de lieux magnifiques, de patrimoine traditionnel et d’histoires étonnantes. Parlons aujourd’hui du Parc Naturel Régional du Doubs Horloger. Troisième parc naturel régional ouvert en Franche-Comté, il est un concentré de paysages typiques de la région, une sorte de carte postale comtoise qui ravira les amoureux de nature généreuse à la recherche d’un territoire au caractère et à l’identité marqués, un territoire authentique et riche de ses traditions.

Au creux des grottes ou au pied des falaises, à l’orée des bois ou au bord des rivières, sur les ruines d’anciennes forteresses ou au sommet de points de vue panoramiques, le Pays Horloger a bien plus d’un secret et d’un souvenir à te révéler.

Le Pays Horloger, c’est un territoire auquel je suis profondément attaché car, outre le fait qu’une partie de mes racines familiales soient ancrées entre ses vallées discrètes et ses collines boisées, j’aime la douceur et la poésie qui émanent de ses paysages verdoyants, j’aime la nostalgie et la mélancolie des vieilles fermes comtoises observant le temps qui passe. Ce bout de terre attachant raconte la France rurale et ses villages oubliés, pétris de foi et d’idées, héritiers de savoirs-faire ancestraux, marqués par l’Histoire et les légendes.

Voilà un périple que tu n’es pas prêt d’oublier, sur les pas de contrebandiers ou de prêtres réfractaires, dans la Vallée de la Mort ou à la recherche de la fourche du Diable, c’est aussi ça le Pays Horloger. 

.

.

.

.

PETITE PRÉSENTATION
DU PARC NATUREL RÉGIONAL
DU DOUBS HORLOGER

Couvrant le tiers oriental du département du Doubs, entre Besançon et la frontière suisse, il est installé dans les derniers plis du Massif du Jura et arbore des paysages sauvages et paisibles, oscillant entre vallées encaissées et discrets sommets, rivières oubliées et forêts infinies. D’ailleurs la forêt représente pas moins de 43% des 100 000 hectares du parc.

Vertigineuse géologie de la Vallée de la Mort.

.

Si le Parc Naturel Régional du Haut-Jura occupe la partie sud des Montagnes du Jura, le Doubs horloger s’étend sur la partie nord. Seule la ville de Pontarlier et ses environs séparent les deux parcs. On est ici dans le domaine de la moyenne montagne, au même titre que le Massif des Vosges, loin des hauteurs vertigineuses des Alpes. Le Doubs horloger est très vallonné et affiche aussi de fières falaises abruptes, les paysages sont creusés par de nombreuses rivières comme le Doubs ou le Dessoubre, et on compte ici quelques sommets d’altitude modérée dont le Mont Châteleu (1302m) et le Mont Vouillot (1160m).

Comme je te l’ai dit, outre ses paysages, ce parc est riche de son patrimoine traditionnel, de son savoir-faire et de son terroir. Son patrimoine s’illustre avec les grandes fermes comtoises traditionnelles coiffées de leur cheminée typique, le tuyé, mais aussi avec les clochers comtois, dits à l’impériale. Son savoir-faire est principalement porté par l’horlogerie (d’où son nom). Quant à son terroir, inimitable, il est fièrement représenté par le Comté et la saucisse de Morteau (entre autres). Il est aussi le berceau d’une race de cheval local : le cheval comtois.

.

Dans le Doubs horloger, fermes traditionnelles et clochers comtois.

.

.

En résumé, pourquoi vaut-il le détour ?
>> pour son identité architecturale et habitat traditionnel
>> son patrimoine historique
>> sa flore et sa faune (on pense notamment au lynx et au loup)
>> ses savoirs-faire artisanaux (horlogerie, fromage, saucisse)
>> pour le cheval comtois
>> la variété et la richesse de ses paysages et sites naturels
>> car il est la continuité française du parc suisse, le Parc Naturel Régional du Doubs

.

.

.

DÉCOUVRIR LE PARC NATUREL RÉGIONAL DU DOUBS HORLOGER :
QUE VOIR DANS LE PNR ?

Le parc s’étend sur plus de 1035 km² et il offre une large palette de lieux à visiter et de paysages à admirer. Tu y trouveras plein de cascades, de points de vue mémorables sur un océan de verdure, des petites villes et villages de caractère à l’architecture typique, de sublimes balades à faire pour apprécier le calme et la nature. Petit tour d’horizon des endroits à ne pas manquer.

Au vert dans le Doubs Horloger !

.

.

.

LES GORGES DU DOUBS

Depuis la ville frontalière de Villers-le-Lac, le Doubs devient douanier et dessine la frontière entre la France et la Suisse sur plus de 50 kilomètres au cours desquels il traversera canyons rocheux et lacs oubliés, paisibles berges et cascades fougueuses. Avec son nom peu engageant, la Vallée de la Mort, on entre ici sur le territoire des contrebandiers.

Lire aussi : À saute-frontière dans les gorges du Doubs

Le Saut du Doubs
Corniche de Goumois
Les Bassins du Doubs
Paisible vallée du Doubs
Canyon sauvage
Lac de Biaufond

En effet, cette frontière raconte l’histoire de la contrebande entre la France et la Suisse mais aussi les différents passages de population entre les deux pays : bourgeois fuyant la Révolution, bandits et brigands, Juifs fuyant les Nazis, résistants, réfractaires au STO (Service de Travail Obligatoire – mis en place par les Nazis et envoyant les Français travailler dans les industries en Allemagne)… Aujourd’hui les randonneurs ont remplacé les fugitifs et les contrebandiers mais les douaniers mobiles continuent de surveiller cette étonnante frontière. Une frontière étroite et sauvage, parfois hostile, toujours envoûtante.

Les choses à voir sont nombreuses ici : la chapelle Saint-Joseph à Villers-le-Lac, une vieille chapelle datant de la Contre-Réforme et richement décorée ; les Bassins du Doubs, magnifique canyon sauvage à découvrir en canoë ou en bateau mouche ; les Échelles de la Mort où les anciens contrebandiers rejoignaient le plateau ; les églises de Grand’Combe-des-Bois et de Charquemont ; la commune de Goumois dont une partie est française, l’autre suisse… Sans oublier les sublimes lacs de Moron et de Biaufond, le paisible sentier longeant le Doubs et les nombreux points de vue sur la vallée à ne pas manquer.

.

.

LE VAL DE MORTEAU

Avec environ 6000 habitants, Morteau est la plus grande commune du parc. Elle est internationalement connue pour sa saucisse (qui, soit dit au passage, est une pure merveille), mais peu de gens savent que ses environs sont faits d’une nature enchanteresse et de villages typiques qui sauront te charmer.

Lire aussi : Morteau et le Haut-Doubs romantique

Étang des Belles Seignes.
Charmant village du Bizot.
Défilé d’entre roches.
Clocher comtois.
Paysage du Doubs.
Grand’Combe-Châteleu.

Morteau, c’est un peu la capitale du Doubs horloger et ses environs pourraient être un joli résumé des beautés de ce parc. Grande ville horlogère depuis le XVIIe siècle, elle partage avec Besançon l’industrie horlogère française. La première ligne ferroviaire régionale reliait les deux villes puis continuait de l’autre côté de la frontière jusqu’aux villes suisses de La Chaux-de-Fonds et Le Locle, grandes villes horlogères. Aujourd’hui encore, cette ligne nommée “Ligne des Horlogers” est une des plus utilisées de Franche-Comté. Mais le territoire ne vit pas que de l’horlogerie : la pittoresque commune des Gras s’est développé grâce au travail du cuivre, de l’acier et du fer. La commune, forte de ce savoir-faire, produira les outils nécessaires à la production horlogère.

À Morteau, ne manque pas l’église de l’Assomption classée site clunisien et admirable avec ses vieilles voûtes gothiques. À quelques pas de là, le village de Grand’Combe Châteleu est incontournable pour ses vieilles fermes comtoises traditionnelles dont les plus anciennes datent du XVIIe siècle. En poursuivant ta route, le village des Gras surprend par son patrimoine, héritier de son épopée industrielle, et le Mont Châteleu t’offre un beau panorama sur les Alpes bernoises. Et tout autour de Morteau, ce sont de jolis villages pittoresque (Le Bizot, Fuans, Fournets Luisans…) et des paysages paisibles parfaits pour tomber amoureux du Val de Morteau.

.

.

LES VALLÉES DU DESSOUBRE ET DE LA REVEROTTE

Voilà bien deux vallées encore méconnues, belles de leur simplicité. La Reverotte se jette dans le Dessoubre qui se jette à son tour dans le Doubs. Le long de leur parcours, quelques petits villages typiques, de vieilles églises, des panoramas mémorables et une nature sauvage.

articles bientôt disponibles

Paisible vallée du Dessoubre
Moulin sur le Dessoubre
Cascades de Consolation
Pont sur le Dessoubre
Dans la vallée de la Reverotte
La Roche Barchey

Le site le plus beau et le plus majestueux de coin du parc, c’est le sublime Cirque de Consolation : un vieux monastère et son église du XVIIe siècle isolés au fond d’une vallée où crachent plusieurs cascades dont le Dessoubre. Puis, en suivant le cours de la rivière, très sauvage, tu découvriras quelques villages typiques au patrimoine intéressant, de jolis points de vue sur les paysages apaisants du Doubs et finiras par la petite cité comtoise de Saint-Hippolyte dont la collégiale abrita, au XVe siècle, le Saint-Suaire. C’est ici que le Dessoubre se jette dans les bras du Doubs.

Affluent du Dessoubre, la Reverotte est une petite rivière qui réserve quelques jolies surprises : ici aussi, la nature est sauvage et préservée, presque oubliée au milieu de quelques crêtes boisées. Ici aussi, on croise de jolies fermes typiques, des clochers comtois, des cascades et de jolis points de vue. Tout est fait pour te donner l’envie de t’aventurer dans les routes sinueuses à l’ombre des belles forêts.

.

.

.

MAÎCHE ET LA FRANCHE-MONTAGNE

Maîche est une petite commune étonnante, au cœur de la Franche-Montagne, un territoire situé entre les vallées du Doubs et du Dessoubre. Si son château et son église valent une visite, il y a dans les environs de Maîche plein de raisons de te faire passer par ici. 

Article bientôt disponible

Randonnée dans la Franche-Montagne.
Église des Bréseux.
Église Saint-Pierre de Maîche.
Panorama du Faux Verger.
Cascades de Waroly.
Retable de Cernay-l’Église.

À ne pas confondre avec les Franches Montagnes suisses, la Franche Montagne comtoise doit son nom aux libertés et franchises accordées aux paysans de la région par l’empereur du Saint-Empire Romain Germanique. Le territoire, très nature, est parsemé de jolis paysages vallonnés et boisés d’où émergent de petits hameaux isolés. On est aussi dans la patrie du cheval comtois, la race emblématique de la région. Coincé entre deux vallées, le Doubs et le Dessoubre, la Franche Montagne est une étape qui te réserve bien des surprises.

À Maîche tout d’abord. Son église Saint-Pierre du XVIIIe siècle surprend par ses couleurs, ses retables et sa magnifique chaire en bois sculptée. Elle garde aussi le souvenir de la Petite Vendée, un épisode de la Révolution qui aboutira à l’exécution par guillotine de 19 habitants des environs, sur la place de l’église. À quelques pas de là, le discret château de Montalembert, magnifiquement orné de tableaux, a abrité la rencontre de De Gaulle et de Churchill en 1944. Autour de Maîche, de beaux panoramas et de jolies églises de villages n’attendent que toi.

.

.

.

MAIS ENCORE…

On pourrait en dire davantage tant il y a des lieux spéciaux et attachants dans ce parc. Je te parlerai bientôt des beaux paysages et villages des plateaux de Belleherbe et du Russey. Il y a plein de jolies surprises : vieilles ruines, châteaux troglodytes, grottes, panoramas, villages traditionnels…

Articles bientôt disponibles

Paysage comtois
Les falaises du Doubs Horloger
Village typique de Fuans
La Combe Ribeau
Vallée du Doubs
Paysages bucoliques

.

.

.

VISITES & ACTIVITÉS : QUE FAIRE DANS LE PNR ?

Si tu aimes les activités natures, les émotions fortes,
si tu as le goût des découvertes…
le parc naturel du Doubs Horloger est fait pour toi !
Voici une petite sélection :

.

RANDONNÉE

Tu imagines bien que dans un décor pareil, il y a des tonnes de sentiers de randonnées admirables pour profiter de ces paysages ! Je ne saurais te lister ici tous les chemins qui sillonnent le territoire mais ce que je peux te dire, c’est que tu en prends plein les yeux à chaque fois.

Les charmes secrets du Doubs Horloger.
Depuis le Mont Châteleu.

Les sentiers de randonnée balisés sont très nombreux et chacun te mènera à la découverte de paysages ou de patrimoine remarquable. Le sentier que je préfère le plus ? J’aurais tendance à dire qu’il s’agit des gorges du Doubs, le long du GR5 (la Grande Traversée du Jura). Le sentier longe les paisibles rives du Doubs frontalier, au cœur de cette vallée secrète. J’aime aussi le secteur du Val de Morteau et les environs de Maîche : ici les paysages sont vallonnés, très verdoyants, et te font pénétrer dans un coin de Franche-Comté très rural et très traditionnel.

Pour découvrir les randonnées, voici les cartes IGN correspondantes :
>> Maîche et les Gorges du Doubs
>> Morteau et le Saut du Doubs
>> Consolation, Vallée du Dessoubre et Montagnes du Lomont

Plus d’informations sur le site de l’Office de Tourisme :
>> Destination Pays Horloger

.

.

VTT, ESCALADE & CANOË

Pour découvrir ce joli territoire préservé, plusieurs activités s’offrent à toi. Tout d’abord la tyrolienne géante de Consolation qui, avec ses 500 mètres de long et 120 mètres de haut, est une des plus grandes et hautes de France. Le petit plus ? La possibilité de descendre à deux, côte à côte, grâce à une tyrolienne jumelle. Sur le Doubs, tu peux aussi te laisser glisser grâce au canoë dans les bassins du Doubs et à la confluence avec le Dessoubre, quand les Échelles de la Mort t’offrent un cadre somptueux pour de l’escalade et une via ferrata. Pour de belles balades panoramiques, laisse-toi tenter par une sortie en VTT ou, pourquoi pas à cheval.

Pour plus d’informations :
>> Destination Pays Horloger
>> Base nautique de Villers-le-Lac

.

Balade sur les eaux du Doubs.

.

.

MONTRES ET HORLOGERIE

Tu te trouves ici dans un territoire qui partage, avec Besançon, le titre de berceau de l’horlogerie française. Le Doubs est aujourd’hui encore, le cœur de la production française de montre. Pour découvrir ce savoir-faire séculaire tu peux visiter le Musée de l’Horlogerie de Morteau et le Musée de la Montre à Villers-le-Lac, où te rendre dans la commune de Charquemont pour visiter un véritable atelier d’horlogerie.

Lire aussi : En Franche-Comté, on fait des horloges

Musée de l’Horlogerie
17 Rue de la Glapiney
25500 Morteau
>> Plus d’info sur le site internet

Musée de la Montre
5 rue Pierre Bercot
25130 Villers-le-Lac

Visite de l’atelier Jean-Louis Fresard
13 Rue Jean Moulin
25140 Charquemont
>> Plus d’info sur le site internet

Horloges comtoises.
Le Doubs, l’autre pays des montres.

.

.

DES FERMES ET DES CHEVAUX

Pour découvrir davantage du Pays Horloger, profite de ta visite pour découvrir les imposantes fermes comtoises traditionnelles, coiffées de leur fumoir (appelé tuyé). Tu en trouveras partout sur le territoire et tu peux même en visiter pour en apprendre davantage sur la vie des paysans comtois au siècle dernier : la ferme-musée du Montagnon (qui propose également une boutique de produits régionaux, endroit idéal pour ramener saucisse, bresi et jambon fumé du Haut-Doubs) ainsi que la ferme-musée à Grand’Combe-Châteleu.

Ferme-Musée du Montagnon
20 Hameau de Grandfontaine
25390 Fournets-Luisans

Ferme-musée
5 les Cordiers
25570 Grand’Combe-Châteleu

Ferme comtoise et son tuyé traditionnel.
Cheval comtois.

.

Le Pays Horloger, c’est aussi la patrie du cheval comtois, cette race emblématique de nos contrées que tu trouveras principalement autour de Maîche où se déroule chaque année un concours international du Cheval Comtois. N’hésite pas à aller à la rencontre de ce cheval adorable, pour une balade en forêt ou un tour en calèche.

Les calèches du Saut du Doubs
2 rue de la Cloison, 25130 Villers-le-Lac
>> Plus d’info sur leur site internet

.

Une nature verdoyante.
Routes paisibles du Doubs horloger.

.

.

COMTÉ, GASTRONOMIE & PÊCHE

La Franche-Comté, c’est la patrie du Comté, un des fromages préférés des Français. Sais-tu que c’est dans le Massif du Jura qu’est né le concept de coopérative ? Ici, on les appelle les fruitières et tu peux en visiter, notamment au Fins ou à Bonnétage. À celle de Narbief-Bizot, tu pourras trouver également plein de produits régionaux.

L’Hôtel Taillard et le restaurant Mon Plaisir proposent également des cours de cuisine. Goumois est aussi une commune réputée pour la pêche à la mouche.

.

.

.

DÉCOUVRIR LE PARC, EN HIVER AUSSI !

Si le reste de l’année, les pistes sont prisées des randonneurs et des amateurs de VTT, l’hiver, c’est le ski (fonds ou descente) et la raquettes qui occupent les milliers de kilomètres de sentiers balisés. Et si tu en veux davantage, laisse-toi tenter par une balade en attelage tracté par des chiens de traîneau. Le décor est plutôt pas mal, tu ne trouves pas ?

Depuis le Mont Châteleu.
Le Pays Horloger sous la neige.
Petit village comtois en hiver.
De beaux paysages enneigés.

.

Si c’est le ski qui t’intéresse, laisse-toi glisser sur les pistes des Meix Musy, sinon le territoire est un véritable paradis pour le ski de fond et les randonnées en raquettes.

Lire aussi : Randonnées raquettes autour de Morteau

.

.

.

LE PAYS HORLOGER GOURMAND

Le Pays Horloger est riche de son terroir qui fait la fierté régionale. Outre la saucisse, tu peux aussi déguster le délicieux jambon fumé du Haut-Doubs ou encore le Bresi. Tu peux aussi rajouter à cette liste le Comté que tu te trouveras dans toutes les fromageries et dans les fruitières

Incontournable saucisse de Morteau, aussi délicieuse chaude que froide ou fumée. À déguster absolument !

Ferme-Musée du Montagnon
20 Hameau de Grandfontaine
25390 Fournets-Luisans

Tu y trouveras également un large choix de spécialités régionales comme le délicieux jambon fumé du Haut-Doubs et le Bresi.

À Morteau, tu peux déguster des limonades artisanales, des sirops et aussi le Fanta et le Coca local. Et pourquoi ne pas tenter le sirop de sapin ?

Rième Boissons
21 rue de la Louhière – 25500 Morteau

Implanté dans le Jura suisse et français, Klaus propose de délicieux caramels et chocolats.

Chocolaterie Klaus
3 rue Victor Hugo – 25500 Morteau

.

.

.

OÙ MANGER ? OÙ DORMIR ?
DANS LE PARC DU DOUBS HORLOGER

Si tu souhaites venir à la découverte de ce magnifique parc,
voici quelques adresses qui pourraient t’intéresser.

.

.

HÔTELS & CHAMBRES D’HÔTES

Le Pré Oudot
25390 Fournet-Luisans
Leur site internet

L’Arbre à Chapeaux
25570 Grand’Come-Châteleu
Leur site internet

Deux magnifiques adresses : des chambres d’hôtes dans des fermes comtoises traditionnelles du XVIIe siècle.

Pour un séjour à la ferme tout en alliant le confort d’une belle chambre d’hôte dans une vieille ferme du XVIe siècle et d’une cuisine savoureuse, déconnexion garantie :

Les Louisots
25140 Fournet-Blancheroche
Leur site internet

Pour de l’hôtellerie plus traditionnelles, voici deux belles adresses :

Hôtel Taillard
25470 Goumois
Leur site internet

L’Etang du Moulin
25210 Bonnétage
Leur site internet

Gros coup de cœur pour l’Etang du Moulin dans son cadre privilégie. Il propose en outre un restaurant gastronomique et un bistronomique ainsi qu’un espace bien-être et SPA.

Dormir dans une ferme comtoise
Paisible Doubs Horloger
RESTAURANTS

Mon Plaisir
25190 Chamesol
Leur site internet

Au Bois de la Biche
25140 Charquemont
Leur site internet

Hôtel Taillard et l’Etang du Moulin
ci-dessus

Deux gros coup de cœur : d’abord pour Mon Plaisir ! Une très bonne adresse que ce restaurant gastronomique. Autre coup de cœur pour les restaurants de l’Etang du Moulin. Deux belles adresses à ne pas manquer.

Au Bois de la Biche est également une belle adresse proposant des plats régionaux et faisant la part belle aux produits du terroir. Non loin de là, deux jolis belvédères s’ouvrent sur la vallée du Doubs ! Quant à l’Hôtel Taillard, une belle adresse gastronomique sur les hauteurs de Goumois, face à la Suisse :

.

.

.

.

.

.

Qu'en pensez-vous ? Laissez un commentaire :)